Enigme, d’Alfred Agache (1888)

Enigme agache

Énigme
Dans le cadre du dispositif « La classe l’œuvre ! » pour la Nuit des musées, les élèves de la classe de 2e4 sont partis sur les traces d’une femme mystérieuse, la femme en noir peinte par Alfred Agache sur le tableau Énigme. Des textes ont été écrits à partir de leurs premières impressions (est-ce une femme en deuil ? sur le point de se marier ? pourquoi détourne-t-elle le visage ? que refuse-t-elle de voir ?), puis la visite au musée des Beaux-Arts de Rouen a donné de nouvelles pistes (les nombreux symboles, parfois contradictoires, transforment la femme en déesse, et en allégorie du mystère).
Nous proposons un montage de fragments tirés de ces textes, accompagnés du thème d’un jeune pianiste, « Mélancolie ». Ces fragments donnent voix à la femme, la montrent en déesse qui sauve ou condamne ; il s’agit d’essayer de cerner un mystère que l’on ne peut pas dissiper.

Ce contenu a été publié dans Enigme, Journée des arts. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.