Portrait sous forme de métamorphose.

Petit garçon très calme tu étais, très gentil, plein d’attention pour tout le monde mais les gens ne t’en remerciaient pas. Tu avais de beaux cheveux blonds et des yeux bleus. Tu te tenais toujours bien droit et prenais soin de ta bouche.

Mais un beau jour, aujourd’hui, tu décides que plus jamais les autres ne te marcheront dessus. Tes pieds se palment, tes jambes raccourcissent, ton corps grossit et verdit. Tes bras deviennent gros et courts. Ton ventre s’allonge, s’arrondit. Ta peau devient écailleuse et plus ou moins verte, ou jaune par endroits. Ta bouche se transforme en une grande gueule pleine de dents pointues, déchirantes. Tes yeux noircissent, deviennent petits et bien ronds. Tu passes de la station debout à quatre pattes et ne te relèves plus. Tu te glisses dans un lac et crocodile tu es devenu.

Ce contenu a été publié dans Journée des arts, tout va changer. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.