Lettre d’amour.

Ô mon cœur, mon amour, ma vie. Ô pensées incessantes que j’ai pour toi !
Ô mon blanc cochenille, quand cesseras-tu de piquer mon cœur?
Quand cesseras-tu de te nourrir de mon âme? Pourquoi es-tu si attirant?

Rejoignons-nous dans les champs de fleurs, ensemble nous serons, et à jamais je t’aimerai.

Ce contenu a été publié dans I ♥ U, Journée des arts. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.