« Déclaration d’amour. »

Il n’était pas très beau, voire pas du tout. Il n’avait rien pour plaire, mais elle, elle le trouvait à son goût. Ce qui lui avait plu la première fois ? Sa timidité. Puis, sa complexité. Personne n’avait jamais cherché à le connaître, ni même à l’aborder. Vous comprenez, il était moche. Alors on ne voulait pas de lui. Il aurait pu être le plus gentil au monde – ce qu’il était – , il restait moche. Sauf pour elle. Lorsqu’il abordait la question des boutons purulents dont son visage était rempli, elle lui répondait que, même eux, elle les aimait. Lorsqu’il lui parlait de ses rondeurs, elle riait en lui demandant :  » Quelles rondeurs ? « . Il ne voulait la perdre pour rien au monde ; auprès d’elle il se sentait presque beau, presque heureux.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.