l’arc de Titus

Titus était un archer romain. Il vécut dans les années 80… avant Jésus-christ. Amateur d’art, il parcourut le monde entier afin de satisfaire sa soif de culture. En passant par le sud de Marseille , il ne put se retenir de faire quelques galipettes dans les calanques. Tombé sous le charme des ces imposantes falaises, il en prit quelques morceaux et les rangea dans sa poche. Il n’en prit pas beaucoup, juste assez pour faire s’effondrer le village perché un peu plus haut. Il revint chez lui en Italie, à peine fatigué des trois milliards neuf millions quatre cent quarante mille sept cents pieds parcourus. Il eut l’idée, en regardant la télévision, de confectionner un arc avec les roches prélevées à Marseille. Il en fit un minuscule, par rapport à ses proportions… Il le décora de scènes d’une de ses séries préférées et y inscrivit son nom, non sans se vanter des ses exploits. Il arracha quelques chênes pour sa flèche, et une plume de pierre particulièrement aérodynamique. Un joli cure-dents. En contractant ses muscles, il banda l’arc et tira sa flèche de toutes ses forces. Il la retrouva après trois jours de marche au nord de l’Italie, à Florence. Elle était un peu penchée. Un homme nommé Pise y avait élu domicile, Titus lui offrit donc sa flèche. Plus tard, à Rome, avec des amis, à midi, il organisa une partie de cricket. Il manquait un anneau pour terminer le parcours. Il planta donc son arc dans le sol, et ils commencèrent a jouer. Titus frappa la balle blanche tellement fort, qu’elle s’envola hors de l’atmosphère de la terre. Elle est toujours visible le soir et la nuit , elle tourne encore autour de nous !

 

Ce contenu a été publié dans les invisibles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.