L’allée des mots

Marchant seule dans les couloirs obscurs, j’entendis des sons étranges , comme des bruits frappeurs sur les murs. Ne voyant pas où j’allais, je me collai contre les murs pour essayer de trouver un interrupteur. Je sentis des choses étranges sur les murs qui se déplaçaient. Je me sentis très mal à l’aise, je pouvais pas voir ce qui se passait autour de moi. Enfin, je trouvai l’interrupteur. Et là, je vis avec stupeur le couloir dans lequel je m’étais aventurée.

Ce couloir était des  plus étranges. Des mots, des lettres, des chiffres se baladaient sur les murs, sur le sol et sur le plafond. Les lettres se composaient les unes avec les autres pour former des mots. Les mots se reliaient entre eux pour former des phrases. Les phrases que je vis avaient toutes un sens, les sujets, les verbes, les C.O.D ou C.O.I étaient tous bien placés. Certaines de ces phrases formaient des citations, parfois même des poèmes. C’était l’allée des mots.

Ce contenu a été publié dans l'allée des mots. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.