On verra…

La gare. C’est un lieu où certains passagers et voyageurs s’en vont vers une autre vie. C’est un lieu de retrouvailles. C’est un lieu d’au revoir temporaire mais aussi d’adieux définitifs et déchirants comme ceux que je suis en train de vivre avec toi. J’espère que ce n’est qu’un mauvais moment à passer et que tu reviendras le plus vite possible mais plus le temps passera et plus mon espoir que tu reviennes un jour s’envolera. Et pourtant on n’arrêtait pas de se dire que se séparer était impensable et que l’un sans l’autre on serait inconsolables. Même si je sais que je ne te reverrai plus et que ton départ est définitif, je ne peux pas m’empêcher de me dire que quand tu seras parti je te chercherai quand même du regard dans les rues.

Fichier:La Gare Saint-Lazare.jpg

Ce contenu a été publié dans les invisibles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.