Bob et les éponges

Bob était un garçon comme les autres, il avait arrêté ses études pour des raisons familiales et travaillait avec son père dans sa petite épicerie qui vendait un peu de tout, surtout des éponges. Bob adorait les éponges, il s’était spécialisé dans ce domaine. Il en vendait de toutes les formes, de toutes les couleurs, ça mettait de la bonne humeur dans sa vie, cet arc-en-ciel fait d’éponges. Son père était fier de son fils car il avait abandonné ses études pour travailler avec lui, pour gagner plus d’argent ; c’est que se dire que son fils abandonne ses études pour vendre des sucreries, des bouteille de lait ou autre, c’est pas super, mais pour le père de Bob c’était une preuve d’amour, preuve qu’il ne voulait pas laisser son père perdre sa boutique. À la fin de sa journée, Bob, avant de rentrer chez lui, allait au vide-grenier du coin et allait voir son marchand préféré qui  lui dénichait de superbes éponges, interdites à la vente, faites main donc inutilisables et Bob les lui achetait. Ensuite il rentrait chez lui pour les mettre dans son armoire, une armoire à porte blanche, avec des rayures de toutes les couleurs et deux poignées elles aussi de toutes les couleurs. Il y rangea cette éponge achetée une heure plus tôt, elle était très belle. Après avoir mangé, il prit sa douche, regarda la télévision puis vers 22h45 alla se coucher. L’armoire à éponges était en face de son lit et il la trouva bizarre ce soir-là. Enfin dans son lit il vit que l’intérieur de l’armoire était éclairé, il ouvrit, c’était l’éponge qui s’illuminait dans le noir. Bob la trouvait encore plus belle que dans le jour. Le lendemain c’était son jour de congé, il fit une grasse matinée bienvenue pour lui. Alors il se mit à chanter des paroles au hasard, en rapport, toujours, avec cette éponge qui faisait de la lumière la veille. Ses amis arrivèrent et l’entendirent d’en bas. Bob les fit entrer et après une longue conversation ils décidèrent de faire un groupe : Bob et les éponges.

Ce contenu a été publié dans Qui nous sommes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.