Le mascara de l’infirmière.

Tout commença en octobre 1896, dans une allée sombre où une femme soigna les habitants de Pandora, mais clandestinement, avec un objet inconnu.

Un homme âgé d’une cinquantaine d’années était grièvement malade, il avait  une maladie mortelle ; il alla voir cette femme mystérieuse  qui, selon la rumeur, guérissait toutes les maladies imaginaires, cette maladie lui rongeait les os, il devenait légèrement fou.

Il se présenta dans la soirée. La première chose qu’elle demanda fut de régler tout de suite,  puis de s’allonger sur la table de cuisine. Elle lui mit un coussin sur la tête, elle sortit le mascara, et quand elle l’ouvrit des étincelles scintillèrent ; elle lui demanda où il avait mal.

Il repartit soucieux en se disant que c’était du cinéma.

L’homme n’avait plus de migraine le lendemain, il pouvait bouger comme il le souhaitait, il était guéri, il avait perdu certaines rides, il retrouva la forme de ses 20 ans. L’homme souhaita voir la vieille dame pour la remercier, mais elle était au port pour partir en bateau.

Ce contenu a été publié dans le mascara de l'infirmière. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.