Une jeune fille mystérieuse

Il était une fois une jeune fille nommée Helley. Cette fille était timide, renfermée sur elle-même, elle n’avait pas confiance en elle et donc s’enfermait dans des milliers de livres. Elle lisait seulement des romans d’adolescents pour s’imaginer une vie où elle serait une héroïne, une fille belle, aimée, qui n’a peur de rien. Elle ne sortait jamais de chez elle, elle passait sa vie à étudier car elle n’était pas sociable, elle n’allait pas vers les autres et donc elle était seule. Ses parents l’avaient abandonnée lorsqu’elle était bébé. Elle était donc dans un foyer, où personne ne s’occupait d’elle, où tout le monde se moquait d’elle ;  elle devait donc être autonome. Au bout de plusieurs années, à lire des livres et des livres, elle les connaissait par cœur, elle décida donc d’en écrire mais cela ne menait à rien. Elle commençait à écrire, se relisait, trouvait ses textes médiocres, les déchirait et recommençait tout. Elle ne pouvait plus continuer ainsi, il fallait qu’elle réagisse mais elle n’en avait plus la force. Après des années de solitude, d’abandon, de dépression, elle mit fin à ses jours. Lorsque les autres enfants du foyer la découvrirent, certains ne savaient même pas qui elle était, ce qui montre le peu d’attention qu’ils portaient aux autres.

Ce contenu a été publié dans Qui nous sommes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.