The writer

Un jour, un petit garçon âgé alors de 10 ans lut une œuvre de Victor Hugo. Après avoir lu cette œuvre, il voulut quand il serait grand devenir écrivain. Tous les jours il écrivait un petit peu. Plus les années passaient, plus il passait de temps à écrire et il perdit tous ses amis et resta isolé. Dix ans plus tard il n’avait toujours pas achevé de texte qui lui paraisse convenable : mais il ne perdit pas espoir pour autant, il passait tout son temps sur son roman. Il mangeait écriture, parlait écriture et ne dormait presque pas. Il consacrait vraiment sa vie à sa passion. Après s’être éloigné de ses amis, il s’éloigna de sa famille. Quand il sortait c’était pour faire ses courses et là encore il avait toujours des feuilles de papier pour écrire tout ce qui lui passait par la tête. L’après-midi il sortait dans un parc qui était en face de chez lui pour stimuler son imagination, il s’asseyait toujours sur le même banc et écrivait, jusqu’à ce que la nuit commence à tomber. Mais cette après-midi-là, quand il arriva à son banc habituel il découvrit  en face de lui une magnifique jeune femme qui était en train  de peindre une toile. Son imagination s’enflamma, il sut que cette jeune femme serait sa prochaine héroïne de  roman. Il écrivit pendant des jours, retourna tous les après-midis sur ce même banc et il la voyait tous les jours. Puis un jour il envoya son livre chez un éditeur qui l’appela peu de temps après pour lui annoncer qu’il avait adoré son roman et qu’il voulait être son éditeur. Plusieurs mois après, le roman fut publié et connut un grand succès ; son rêve s’était réalisé. Après cela il alla voir sa famille qui le félicita. Le lendemain il alla voir celle qui lui avait inspiré l’histoire et il la remercia. Il l’invita ensuite à déjeuner ; elle accepta. Après plusieurs rendez-vous  the writer lui avoua ses sentiments. Et par chance les sentiments de l’écrivain étaient réciproques.

Ce contenu a été publié dans the writer. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.