LE PSG, DÉJÀ CHAMPION !

L’équipe au complet du Paris Saint-Germain

Décevant en ligue des champions mais tellement supérieur sur le plan national, le PSG est bien parti pour s’offrir un quadruplé national. En effet, le club de la capitale a obtenu le dimanche 15 avril son 7ème trophée de champion de France en étrillant son dauphin monégasque sur le score de 7 à 1. Des buts de Giovani Lo Celso, Edinson Cavani, Angel Di Maria, Julian Draxler et Radamel Falcao (csc) ont brisé tout espoir de remontée pour Monaco. Paris a ainsi pu prendre sa revanche sur le club de la Principauté qui avait été sacré champion de France la saison passée.

Les joueurs parisiens possèdent déjà 17 points d’avance sur les monégasques classés 2ème du classement alors qu’il reste encore 5 journées de championnat. La domination de Paris sur la ligue 1 est sans appel, le club est la meilleure attaque avec 103 buts à son compteur et la meilleure défense avec seulement 23 buts encaissés. Jusque là le club de la capitale n’a perdu que 2 fois et n’a concédé que trois matchs nuls. Il s’agit de statistiques impressionnantes qui ont rarement été égalées par le passé.

L’équipe parisienne, toujours sans son joueur phare Neymar, tentera d’aller chercher son 4ème trophée de la saison en allant battre en finale de la coupe de France Les Herbiers, équipe surprise de la compétition.

Thomas Lemercier – 1ère S3

Dom Juan

Grâce au lycée, le 16 mars dernier nous avons eu l’occasion d’assister à une représentation de théâtre : une adaptation de la pièce Dom Juan de Molière (1665) par la compagnie Instant(s)

Dom Juan vient de quitter sa femme pour tenter d’enlever à son futur époux une jeune fiancée trop éprise de son prétendant pour que l’idée ne lui vienne pas de troubler leur bonheur. Puis il jette son dévolu sur de jeunes paysannes qu’il promet d’épouser. Sganarelle a beau timidement tenter de ramener son maître libertin dans le chemin de la vertu et de la religion, Dom Juan préfère les plaisirs transitoires de ce monde, si dangereux pour son salut, à l’espérance d’une béatitude infinie.

Frontispice original de la pièce de Molière

Voici l’avis de différentes personnes ayant assisté à la représentation :

« La représentation est fidèle au texte ; la pièce a réussi à être modernisée, avec un comique bien travaillé ; j’ai apprécié la pièce.” – Natéo DJEFFAL (2nde 5)

“Je n’ai pas trouvé l’histoire passionnante, mais j’y ai quand même assisté par motivation pour le bac de français” – Léo EVARD (1ère S1)

“J’ai bien aimé la pièce. Il y a un bon jeu des acteurs. La pièce est captivante. » – Victorine OMNIENT (2nde5)

 

Avis d’une personne n’ayant pas vu la pièce :

“J’aurais bien aimé aller voir la pièce malgré les avis un peu divergents.” – Albane CORNILLAT (1ère ES3)

Amandine Linant – 1ère ES3

Poème

La montagne enneigée

Quelle hâte de voir la neige en abondance,
Bien que je garde cette méchante tendance,
Sur les pistes, je garde la cadence,
Malgré la neige qui frénétiquement danse,

L’excitation se fait ressentir quand j’y pense,
Depuis ma plus tendre enfance,
Au sommet de la pente je me lance,
Plus la vitesse augmente , plus j’ai d’assurance,

Dans la voiture je cherche la bonne fréquence,
De cette radio, ayant quelque latence,
Durant la musique s’en est presque une offense,
Sans grésillements , pour moi c’est une délivrance,

Chaque bosse me donne la puissance,
Cette adrénaline donne son sens,
Pour me donner plus de confiance,
Je voudrais que cette semaine recommence,
J’ai hâte d’être au prochaines vacances .

image libre de droit : https://pixabay.com/fr/corne-rugueuse-alpine-monts-tannheim-2146181/

DUMONTIER Guillaume 2nd3

« Commune idée » : Théâtre au lycée le 17 avril prochain

Le mardi 17 avril le rideau se lèvera sur les classes de seconde 1 et de seconde 4 lors d’une représentation théâtrale dont le titre provisoire est « Ciel magenta ».

Depuis le mois de novembre nous avons commencé à prendre des cours de théâtre avec Hélène Cabot, directrice artistique du collectif « Commune idée » en résidence au lycée.

Nous avons un projet en commun qui est de créer une pièce sur Barentin dans le futur, cette pièce mêlera plusieurs « techniques » : il y aura bien évidemment des jeux d’acteurs mais aussi de la danse, des écrans diffusant des images filmées en direct, une émission de radio qui sera en direct sur le plateau. Nous avons commencé à écrire la pièce et notre petit sketch est l’histoire de deux jeunes femmes guides touristiques à Marseille et ces jeunes femmes durant leur trajet habituel sont surprises par la pointe de la pyramide du Louvre qui s’écrase sur leur terrain de pétanque marseillais, elles vont donc être interrogées par le JT pour raconter leur histoire.

Au départ nous n’étions pas du tout emballées à l’idée de travailler sur une pièce de théâtre car nous n’avions pas envie de nous donner en spectacle et puis au fur et à mesure des séances Hélène a su nous mettre en confiance en nous faisant faire quelques petits exercices, que ce soit sur la voix, les gestes etc… et nous donner l’envie de nous engager dans ce projet.

Maintenant nous n’avons plus qu’à attendre d’assembler le travail de chaque groupe, de répéter tous ensemble et notre pièce sera enfin prête ! Notre représentation sera au mois d’avril. Si vous voulez vous imaginer avec nous à quoi ressemblera Barentin dans 40 ans, venez nombreux à notre représentation !

Lucinda Jean et Aline Delaunay (2e4)

Collectif « Commune idée »

Au mois de novembre nous avons rencontré Hélène Cabot, directrice artistique du collectif Commune idée, en résidence au lycée.

La première fois que nous l’avons rencontrée elle était stricte puis moins, elle nous a demandé également notre opinion sur tout ce qui allait se passer, sur les textes, la musique, la danse et le théâtre en lui même. Notre opinion a été cruciale. Hélène est une femme généreuse, elle nous a montré des exercices d’entraînement de comédiens professionnels. Nous avons fait des exercices de voix et de gestuelle.

Par la suite elle nous a présenté son équipe composée de Matthieu Farcy (comédien), Marion Soyer (danseuse), Victor Bidaux (comédien/ingénieur du son), Adrien Leboulanger (comédien), Axelle Thomasson (comédienne). Adrien,Victor et Axelle sont d’anciens élèves du lycée Thomas Corneille. Ils nous ont apporté une présence supplémentaire, ils nous ont aidés pour prendre confiance en nous, pour écrire nos textes et pour savoir nous comporter face au public. Ils nous ont aussi expliqué leurs parcours.

Hélène Cabot est une metteuse en scène spécialisée dans le spectacle vivant. Basée sur Sotteville-lès-Rouen, depuis 1999 elle est la co-directrice artistique du collectif Un train En Cache Un Autre. En 2014, elle crée le collectif COMMUNE IDÉE. Dans ses spectacles, elle mêle théâtre et la danse (gestuelle du quotidien).

Hélène Cabot est une femme amicale et sympathique, forte en caractère et bosseuse, toujours motivée et investie dans ses spectacles.

Léa Canu-Patiant, Charline Hautot, Roseline Rolland, Laura Mauduit (2e4)

 

Un jour au lycée Thomas Corneille nous avons assisté à un spectacle du Collectif «commune idée».

Et c’est durant ce spectacle que nous avons rencontré un personnage très étrange et une personne très sympathique dans la réalité.

En effet, je vais vous présenter Mathieu Farcy qui travaille avec nous sur notre projet sur la ville future de Barentin.

Mathieu a entre 30 et 40 ans. Il est comédien et est une « voix », il peut imiter beaucoup de personnalités et/ou animaux…

Intéressons-nous maintenant à ses études.

A l’âge de 20 ans, il suit des cours de théâtre et de chant lyrique pendant trois ans.

Il se produit sur scène comme comédien et chanteur avec sa guitare.

En 2004, il devient ingénieur du son puis ensuite il travaillera huit ans pour le CNRS à Paris, avant de se réorienter vers le métier de comédien, narrateur et voix-off lors d’un stage de doublage.

Depuis son début de carrière, il a déjà enregistré plus de trente livres-audio pour différents éditeurs, joué dans un spectacle radiophonique, donné des lectures publiques et fait ses premiers pas en doublage de série.

Il a déjà connu un succès comme premier podcast francophone de lecture enregistrée pour les enfants et la famille depuis août 2016.

Le métier de voix consiste en plusieurs choses : narration, chant, lecture, commentaire, doublage, synchronisation….

Chaque spécialité requiert la connaissance et la maîtrise de techniques, de codes, etc.

Pour exercer ce métier, il ne suffit pas d’avoir une belle voix, encore faut-il savoir s’en servir et la travailler.

Chloé Delestre (2e4)

Rencontre avec les Beatles Artifact’

Suite au succès de la première rencontre entre le club et le groupe Blowing Silence Down, j’ai décidé de poursuivre ce projet avec un nouveau groupe. En effet, le mercredi 21 Février, le club musique a accueilli un nouveau groupe : Les Beatles Artifact’. Qui sont-ils ?


Presque 21 ans maintenant que les prémisses de ce qui allait devenir Artifact sont nés. Un trio instrumental qui « chercherait un chanteur plus tard »…
Dès 1999, ce qui n’est toujours pas Artifact est une affaire familiale puisque le trio de base est constitué de trois frères élevés au son des Fabs : Greg, Mathias et Frédéric. Ils ont arrêté de chercher un chanteur…
En 2007, Antoine Héricotte vient compléter le groupe qui, entre temps, a acquis une solide expérience sur les scènes de café-concerts, casinos, centres culturels, théâtres, podiums. En 2014, le trio familial se voit réduit à un duo avec le départ du benjamin de la famille outre-atlantique. C’est ainsi qu’au jeu des chaises musicales Baptiste Cottereau endosse le rôle d’un George.
Ce qui est devenu Artifact avec le bug de l’an 2000 n’est pas un clone band. Un peu clown parfois c’est vrai. Mais les Fabs et eux ont une incompatibilité capillaire. Cela ne les empêche pas d’emmener leurs VOX AC30, Epiphones, costumes ou perfectos sur scènes quand les occasions s’y prètent. Ce qui nous guide avant tout, c’est de restituer l’esprit de cette musique. C’est cette ligne de conduite qui leur permet de passer de la simplicité juvénile de Love Me Do aux recherches orchestrales de l’album Sgt Pepper Lonely Hearts Club Band.
Le répertoire qui a beaucoup évolué au fil du temps s’adapte aux occasions. Un public venu entendre les hits n’est pas forcément celui plus averti et exigeant des conventions spécialisées. Depuis quelques années, le groupe s’est lancé un défi : étant donné que nous sommes dans une période des 50 ans des Beatles, le groupe a décidé de reprendre chaque année l’album qui prend 50 ans. L’année dernière, c’était l’album Sgt Pepper Lonely Hearts Club Band puisqu’il est sorti en 1967. Cette année, le groupe a décidé de reprendre le Double Album Blanc de 1968. Pourquoi Double Album Blanc ? Tout simplement parce qu’il est double, sans nom et blanc.

Durant ce mercredi, nous avons pu rencontrer le groupe au complet qui est venu avec tout son matériel (instruments, sonorisation). Le groupe a ainsi, fait un concert privé pour le club et ainsi que les élèves d’arts plastiques de M. Boudet. Ils nous ont ainsi interprété des morceaux de tous les albums, de Please Please Me à Let It Be. Entre les morceaux, ils ont pu ainsi présenter les membres et le groupe les Beatles.

Les Beatles sont un groupe des années 60 qui sont à la base de la révolution pop rock britannique. Ils ont traversé toutes les périodes et tous les styles (rock’n’roll, rock psychédélique, hard rock, concerto, …). Le groupe se compose de John Lennon (guitare rythmique et chant), Paul McCartney (basse et chant), George Harrison (guitare solo et chant) et Ringo Starr (batterie et chant). Ils sont mondialement connus pour des morceaux comme Yesterday, Let It Be, Hey Jude, Help, et tant d’autres…
Après le concert, les membres du club avec certains Artifact ont pu interpréter des morceaux qui ont été joués au carnaval comme Smoke On The Water de Deep Purple.
Le club et moi-même remercions Fréderic Fugen, Greg Fugen, Antoine Héricotte et Baptiste Cottereau pour avoir accepté l’invitation du club à venir en ces lieux qui ont été, pour certains, leur lycée !

Une dernière rencontre sera organisée le mercredi 16 Mai avec le groupe Les Why et le DJ et ancien promoteur du parc expo de Rouen Rosko Disco Plus. Comme d’habitude, une dizaine de places seront ouvertes pour les lycéens extérieurs au club. Des affiches et diapo seront affichées dans l’enceinte du lycée. C’est une occasion assez rare de les rencontrer et ce sont des personnalités connues de la région !

Merci à vous,
Jr. Président du Club Musique.