Quand le Club Musique rencontre Blowing Silence Down

La nouveauté avec la réapparition du club musique dans l’enceinte du lycée, c’est les mercredi’s rencontres, c’est-à-dire que sur 3 mercredi de l’année, le club musique accueille dans ses locaux un groupe professionnel de la région.

Nous avons pu accueillir le mercredi 24 janvier le groupe Blowing Silence Down. Qui sont-ils ?

Blowing Silence Down est un quatuor de rock alternatif basé près de Rouen. Clément, Thibaut, Clément et Jean-Philippe forment ensemble un groupe énergique tant dans ses compos que dans ses prestations scéniques. Les inspirations variées vont puiser du côté des sonorités grunge des années 90 jusqu’au son néo-métal et rock alternatif du début 2000. Le groupe est actuellement en train de finaliser leur deuxième projet musical en commun. Après Comes The Night (2013) dont toutes les copies physiques furent vendues, ils se lancent dans l’aventure Chrysalis prévue très prochainement. Le groupe est composé de Thibaut au chant, Clément à la guitare, Jean-Philippe à la basse et Clément à la batterie.

Durant ce mercredi, nous avons pu rencontrer Thibaut qui est venu avec ses guitares. Nous avons pu échanger tous ensemble nos parcours musicaux et plus particulièrement celui de Thibaut :

Après ses débuts en chantant pour lui seul, ses professeurs ont su le pousser afin qu’il puisse partager sa voix avec le public. Après un début réussi, il décida de rentrer dans un groupe qui ne durera malheureusement pas longtemps car tous les membres du groupe n’avaient pas les mêmes objectifs. Puis il continua en travaillant de son côté en composant avec sa guitare des morceaux que BSD joue actuellement. Puis, avec l’aide de son ami guitariste, ils ont pu constituer le groupe que nous connaissons maintenant…

Après ces échanges, les élèves d’arts plastiques de M. Boudet ainsi que quelques surveillants ont réclamé ce pourquoi nous étions là : de la musique ! Ainsi, Thibaut avec son acoustique a pu interpréter avec énergie quelques-uns de ses morceaux. Puis les guitariste et batteur se sont joints à lui pour faire un « bœuf », c’est-à-dire une improvisation. Échangeant les instruments, les musiciens ont su faire une prestation de qualité ! A la fin de cette journée, Thibaut nous a fait cadeau de son premier album Comes The Night ainsi que des marques pages avec les paroles de ses chansons et un Tee-Shirt avec la pochette de l’album.

Nous étions tous satisfaits de cette journée ! Le club remercie d’ailleurs Thibaut d’avoir accepté notre invitation en espérant qu’il reviendra dans notre établissement qui a été le sien ! Vous pouvez retrouver le travail du groupe sur les sites :

  • http://blowingsilencedown.fr/
  • https://www.facebook.com/blowinsilencedown
  • La chaine YouTube: Blowing Silence Down

Suite au succès de cette rencontre, d’autres sont programmées pour les mois à venir :

  • The Beatles Artifact’ le mercredi 21 Février de 13h30 à 16h30
  • The Why avec la participation de Rosko le mercredi 23 Mai de 13h30 à 16h30

Une dizaine de places seront ouvertes aux personnes extérieures au club afin qu’ils puissent participer à ces rencontres. Les inscriptions se feront à la vie scolaire et des affiches ainsi qu’une diapo projetée dans le hall seront mis en place.

Lepetit Jr, représentant du Club Musique

La face cachée de Margo

La face cachée de Margo est un roman écrit par John Green en 2008, un auteur de romans plutôt destinés aux jeunes adultes, aux ados. Ce livre raconte l’histoire de deux enfants, Margo Roth Spiegelman et Quentin Jacobsen qui, un jour, en faisant du vélo, découvrent le corps d’un homme divorcé qui s’est suicidé.
La suite du roman se déroule plusieurs années plus tard, au moment où les deux personnages sont maintenant au lycée. Bien qu’ils soient voisins, ils ont grandi chacun de leur côté.
Mais, au milieu d’une nuit, Margo frappe à la fenêtre de la chambre de Quentin et lui demande de la suivre pour venger tous les gens qui ont fait du mal à Margo. Ils s’introduisent d’abord chez Jason, l’ex petit ami de Margo et saccagent sa chambre en laissant un « M » à l’aide d’une bombe de peinture.

Ils vont ensuite voir la voiture de Lacey, une mauvaise amie de Margo ; ils laissent un poisson dans la voiture et dessinent à nouveau un « M » sur le toit. Ils vont ensuite rendre visite à Chuck, une brute du lycée et lui rasent le sourcil à l’aide de crème dépilatoire. Les deux ados vont ensuite se reposer quelques heures au sommet de la tour SunTrust et Margo décrit à Quentin Orlando comme une « ville de papier » car elle est « fausse ».

Ils rentrent chez eux vers à peu près 6h du matin. Le lendemain matin, Margo ne vient pas en cours, Quentin est très inquiet. Trois jours après, Margo n’est toujours pas là. Quentin et ses amis partent à la recherche de Margo grâce aux indices qu’elle a laissés avant de disparaître…

À vous de lire le livre pour connaître la magnifique suite !

Cette histoire existe aussi en film : La face cachée de Margo, sorti en 2015.

Antoine Delabarre – 2nde1

Les figures de l’ombre

Nous avons eu l’occasion lors de notre scolarisation dans différents collèges, de pouvoir assister à la projection du film Les Figures De l’Ombre.

Ce film nous relate le destin extraordinaire des trois scientifiques afro-américaines qui ont permis aux Etats-Unis de prendre la tête de la conquête spatiale, grâce à la mise en orbite de l’astronaute John Glenn. Alors qu’elles étaient maintenues dans l’ombre de leurs collègues masculins et dans celle d’un pays en proie à de profondes inégalités, leur histoire longtemps restée méconnue est enfin portée à l’écran.

 

Les avis du groupe qui a vu ce film :

Clémence S. ♦♦♦♦◊

J’ai trouvé ce film très intéressant car ça parle des droits des femmes. Ça parle aussi du racisme, de la discrimination contre les noirs. L’histoire des trois femmes est tout aussi intéressante que les causes qui sont dénoncées.

 

Marion L. ♦♦♦♦◊

Cette histoire insoupçonnée était vraiment très intéressante et émouvante. Le thème de la ségrégation est évoqué sans en faire trop. Mais le film est assez long, 2 heures, on finit par décrocher avec des scènes sans intérêt.

 

Océane L-C. ♦♦♦♦◊

J’ai beaucoup aimé ce film, car il parle de la ségrégation et de la place des femmes et des noirs dans la société. C’est une très belle histoire, car même si les femmes noires sont totalement mises de côté au début, elles ne le sont plus à la fin car l’une d’entre elle sauve une vie. Nous voyons que l’intelligence ne dépend pas du sexe ni de la couleur de peau.

 

Axel L. ♦♦♦◊◊

Le film est une histoire vraie. Malgré sa durée Les Figures de l’Ombre est un film rempli d’émotion et pointe du doigt la place de la femme dans les métiers d’hommes dans les années 60 comme de nos jours.

L’avis d’une personne qui n’a pas vu ce film :

Océane T.

J’aimerais voir ce film car ça parle de la ségrégation et j’ai envie de connaitre l’histoire de ces femmes.

 

Marion Loizeau – 2nde3

Critique de film

Les élèves de seconde 7, après avoir lu et vu Pierre et Jean en classe, se sont prêtés à l’exercice de la critique de film. Voici celle élue par la classe pour le journal :

 

Pierre et Jean est un film de Michel Favart paru en 1973. Le film s’inspire du roman du même titre de Guy de Maupassant (1888).

L’intrigue du film est fidèle au roman : on ne sait pas qui est le père de Jean, qui reçoit un héritage d’un ami de la famille. Le film respecte bien le roman même s’il y a quelques différences puisqu’il n’y a pas vraiment les pensées des personnages que l’on retrouve bien dans le livre et qu’il y a un manque de réalisme notamment dans la scène où Pierre se promène sur le port : il n’y a personne hormis son frère devant qui il passe sans le voir. C’est invraisemblable.

Néanmoins, il y a quelques points positifs puisque le texte est bien respecté, les personnages sont dans l’ensemble fidèles à ceux présentés dans le roman et les décors sont réalistes : le film a été tourné au Havre.

Dans l’ensemble, le film est décevant bien qu’ils rendent les dialogues vivants et permettent de visualiser les personnages. Le manque de réalisme rend le film long tout comme la transition entre les chapitres qui est mauvaise puisque les coupes sont nettes (écran noir). Le film manque de fluidité et les actions ne sont pas assez mises en avant.

Alix