Le Petit Corneille n°1

Edito

Oyez, oyez ! Avis à tous les lycéens. Beaucoup se disent qu’il n’y pas de mouvement, pas d’activité dans le lycée… on a donc décidé de se lancer et de vous mettre à la page sur quelques informations sur le lycée et de ce qu’il se passe au sein de celui-ci. Nous ne sommes pas des journalistes et vous non plus, c’est pourquoi nous vous offrons la possibilité de nous aider dans ce projet en vous laissant page blanche pour que vous nous communiquiez diverses informations de votre choix. Nous vous souhaitons une bonne lecture et nous espérons que vous apprécierez ce numéro du « Petit Corneille » !

L’équipe de rédaction.

Le Journal du lycée

Le Petit Corneille, c’est :

Logo du journal : dessin de Fabien Hauchecorne

=> un blog

=> une version papier qui reprend et complète les articles publiés dans le blog.

C’est aussi :

=> un club. Tous les mardis, sur le créneau de midi, au cdi : de 12h à 12h30 ou de 13h à 13h30, en fonction de votre heure de repas. (Inscrivez-vous à l’avance et bénéficiez auprès de la vie scolaire d’un pass prioritaire pour le passage à la cantine.) Vous pouvez participer à l’année ou de manière ponctuelle en fonction de vos envies.

C’est encore :

=> la possibilité d’intégrer le projet proposé par Mme Aumont (professeur d’histoire-géographie) et Mme Chekir (professeur-documentaliste) avec les classes de 1S3 et 1ES3 sur les médias (concours Clémi-Arte):

  • intervention d’un journaliste dans l’établissement.
  • journée à Paris pour visiter la Maison de la Radio, assister à l’enregistrement d’un JT de 13h et de l’émission de Nagui.

 

C’est enfin :

=> la possiblité d’inscrire notre journal au concours Mediatiks organisé par le Clémi (concours des média d’établissement)

https://www.clemi.fr/fr/evenements/concours/mediatiks.html

 

=> la possibilité de passer une nuit blanche à Paris vers le mois de mai dans le cadre du festival Expresso organisé par l’association Jets d’encre : http://www.jetsdencre.asso.fr/festival-national-expresso/

 

Expresso : kézako ?

Quoi de plus agréable que de se retrouver autour d’un bon café ? Expresso, c’est un challenge unique autour de la réalisation d’un grand cru de votre journal, en 15h (nuit blanche comprise !), sur une dizaine de sujets imposés, dans les conditions du direct.

Café du commerce, café des artistes…. Expresso, c’est aussi un mélange stimulant de fête, de happening (soigneusement torréfiés par les équipes !), et de réflexion sur l’actualité. Chaque rédaction devra aménager son stand pour mettre en valeur son journal, au cœur d’une salle de rédaction géante et survoltée. Concours de « unes » géantes, rencontres, débats et de multiples défis viendront compléter un programme fort en émotions.

Organisé par l’association Jets d’encre, Expresso s’adresse à tous les jeunes de 12 à 25 ans qui réalisent un journal, dans leur collège, leur lycée, leur fac, leur quartier ou leur ville. Au total, ce sont près de 300 journalistes jeunes représentant quelques 30 rédactions de toute la France qui se retrouveront à Paris pour cette grande fête de la liberté d’expression.

 

Que vous soyez élève, enseignant, personnel de l’établissement… n’hésitez pas à proposer des articles, à nous transmettre des informations ou à nous suggérer des idées pour notre journal !

L’équipe du PETIT CORNEILLE

 

Tintin au pays des Soviets © Casterman

 

Remise des diplômes du BAC et du BTS

Comme depuis quelques années maintenant, une remise officielle des diplômes aura lieu dans le hall de l’établissement lors d’une  cérémonie à laquelle sont conviés les anciens élèves et étudiants du lycée, nouveaux titulaires du Baccalauréat et du BTS.

Elle se conclura autour d’une petite collation.

Rendez-vous le vendredi 24 novembre :

=> à partir de 17h45 pour les bacheliers.

=> à partir de 18h30 pour les étudiants de BTS.

María, assistante d’espagnol

Nous bénéficions cette année de la présence de trois assistantes de langue dans notre établissement.

Voici une photo de l’équipe de choc ! (María à gauche, Freya au centre, et Nora à droite)

Notre premier interview (en bilingue, s’il vous plaît !) est consacré à María Domínguez.

Una nueva asistente de español ha llegado a nuestro centro a finales del mes de septiembre. Nosotros la hemos hecho una entrevista para conocerla mejor.

[Une nouvelle assistante d’espagnol est arrivée dans notre établissement à la fin du mois de septembre dernier. Nous l’avons interrogée pour faire sa connaissance.]

Me llamo María Domínguez. Tengo 23 años. Vengo de España y he estudiado para ser porfesora de español en el extranjero.

Je m’appelle María Domínguez. J’ai 23 ans. Je viens d’Espagne, j’ai étudié pour être professeur d’espagnol à l’étranger.

Entonces, ¿tienes pensado ser profesora ? ¿Dónde?

Me gustaría ser profesora quizá en Francia, en Italia o en Portugal. Hablo las tres lenguas y son países tienen mucho en común con mi cultura.

Donc tu envisages de devenir professeur ? Où ?

J’ai envie d’être prof peut-être en France, en Italie, au Portugal… Je parle les trois langues et ce sont des pays qui ont beaucoup à voir avec ma culture.

¿Y por qué no ser profesora de español en España?

Porque me gusta mucho más enseñar mi lengua y mi cultura a extranjeros, que a los españoles.

Alors pourquoi pas professeur d’Espagnol en Espagne ?

Parce que j’aimerais bien enseigner ma langue et ma culture pour des étrangers, pas pour des Espagnols.

¿De qué parte de España vienes más concretamente?

Vengo de León. Este nombre denomina tanto a mi región como a mi ciudad. Mi ciudad es bastante conocida en España por su historia, pero también por las tapas. De hecho, es la ciudad de la que provienen. Las tapas aparecen en los registros historicos por primera vez como una ley de un rey de Leon para que la gente no bebiera demasiado en su ciudad.

D’où viens-tu précisément en Espagne ?

Je viens de León. Ça désigne à la fois une province et une ville. Ma ville est très connue à cause de son histoire – mais aussi à cause des tapas ! c’est dans ma ville qu’ils ont été inventés.

¿Hay otras asistentes de lengua en el instituto ?

Sí, una asistente alemana, Freya, y una americana, Nora. Vivimos las tres juntas en los apartamentos del instituto. Comemos todos los días juntas y pasamos gran parte del tiempo juntas. Nora nos llama con humor “ su pequeña familia internacional”.

Y a-t-il d’autres assistants de langue au lycée ?

Oui, une assistante allemande, Freya, et une américaine, Nora. Nous vivons toutes les trois dans les appartements du lycée. Nous mangeons ensemble tous les jours et passons le plus clair de notre temps ensemble. Nora nous appelle avec humour « sa petite famille internationale » !

¿Habéis visitado algo de la región después de vuestra llegada?

Sí, hemos visitado Dieppe, Étretat y Ruán pero nos gustaría visitar muchos otros lugares.

Avez-vous déjà visité la région depuis votre arrivée ?

Oui, nous avons toutes les trois visité Dieppe, Etretat, Rouen. Mais nous aimerons bien de visiter beaucoup des autres lieux.

¿ Cuál es tu opinión sobre la región? ¿Se corresponde con lo que esperabas antes de llegar aquí?

Tenía la impresión de que era una región muy bonita, con mucha vegetación. La imagen que tenía asociada era el agua. En mi región, en España, no hay mucha. Hay sequía desde hace al menos un año. Eso se ve en el paisaje.

Quelles sont tes impressions de la région ? Est-ce que ça correspond à ce que tu attendais avant de venir ici ?

J’avais l’impression que c’était une région très jolie, avec beaucoup de végétation. L’image que j’en avais, c’était de l’eau ! Parce que chez moi, en Espagne, il n’y en pas beaucoup ! C’est la sécheresse depuis au moins un an ! Ça se ressent sur le paysage.

¿ Es la primera vez que vienes a Francia?

Sí, nunca he pasado la frontera antes. He vivido en Portugal durante seis meses, en una pequeña ciudad llamada Braganza y he hecho turismo en Alemania, Italia y Polonia.

Est-ce la première fois que tu viens en France ?

Oui, je n’avais jamais franchi la frontière auparavant. Mais j’ai vécu au Portugal pendant six mois, dans une petite ville qui s’appelle Bragança, et j’ai fait du tourisme en Allemagne, en Italie et en Pologne.

¿ Cuál es tu papel en el centro?

Trabajo con los profesores de español para ayudarles a transmitir a los alumnos la cultura de mi país. Normalmente, también hago entrevistas individuales con los alumnos del último curso para mejorar su expresión oral y para prepararles para las pruebas de su examen.

Me quedaré aquí hasta finales del mes de abril, después volveré a mi país para preparar la oposición de profesorado.

Quel est ton rôle dans le lycée ?

Je travaille avec les professeurs d’espagnol pour les aider à transmettre aux élèves la culture de mon pays. Je fais régulièrement des entretiens individuels avec les élèves de terminale pour améliorer leur niveau à l’oral et les préparer pour les épreuves du bac.

Je reste jusqu’à la fin du mois d’avril, après quoi je rentre chez moi pour préparer le concours de professeur.

 

Merci beaucoup à Maria de nous avoir consacré du temps (et d’avoir assuré la traduction) ! Nous lui souhaitons une bonne année scolaire dans notre établissement !

L’équipe du Petit Corneille

Quelques frissons de peur au Lycée.

Le Mardi 17 Octobre 2017 a eu lieu dans les locaux de l’établissement un spectacle de théâtre organisé par la compagnie théâtrale Commune Idée. Cette compagnie est constituée d’ Hélène (la metteure en scène), de Matthieu (le comédien), et des techniciens du son et de la lumière, Hubert et Victor.
En entrant dans la salle, les élèves on été surpris par l’obscurité. En effet, la salle était dans le noir avec juste un spot qui éclairait très légèrement la scène. Les organisateurs du spectacle avaient mis des cartons et des draps noirs sur les fenêtres de façon à éviter le plus possible de faire entrer la lumière. Pendant que tous les spectateurs entraient, il y avait une musique de fond assez désagréable.

Préparation de la salle la veille : une journée de travail pour faire le noir et installer la technique, faire la balance + filage. La troupe est arrivée à 9H…et repartie à …19H45 !

 

 

 

Ce spectacle est inspiré de trois nouvelles de Maupassant (« Un fou », « La peur » et « Apparition ») et le but est d’évoquer les différentes peurs que l’on peut ressentir. Pour cela, le comédien était sur scène et racontait une histoire sans faire beaucoup de mouvements et toujours dans le noir. Le comédien est aussi ce qu’on appelle une voix, c’est à dire qu’il sait imiter plusieurs voix différentes. Pendant le spectacle, il parlait aussi dans une loupe géante de façon à ce que l’on ne perçût que sa bouche. Il jouait aussi avec des billes dans une cuve en métal, ce qui produisait des sons inquiétants grâce à l’amplification. Mais à quelques passages il restait tout simplement assis sur la chaise. Il y avait des enceintes tout autour du public de façon à entendre le bruit de différents côtés. Ce spectacle a duré à peu près 1 h 30.

Entretien à l’issue de la représentation.

 

 

A la fin du spectacle, la lumière a été rallumée et les élèves ont pu observer différents

Hélène, metteure en scène.

objets sur la scène comme par exemple une chaise, une cuve, mais aussi des micros, dont un qui datait des années 50, ce qu’ont dit les organisateurs. Les élèves ont aussi posé des questions sur le spectacle et notamment sur la façon de faire les différentes voix. Matthieu a expliqué que c’est lui qui les faisait toutes, il s’entraîne beaucoup pour ça. Il a aussi fait les différentes démonstrations comme Mickey, Donald et aussi différentes créatures.

La classe de Seconde 1 va travailler prochainement avec cette compagnie.

Antoine Delabarre – 2nde1

 

 

Voici quelques réactions d’élèves de la classe de 2nde1 suite à la représentation :

« Ce spectacle est particulier. En effet, l’ambiance est soignée : la scène est dans le noir, l’éclairage est minime. Il masque le visage de l’acteur en contre-jour lorsqu’un visage est évoqué afin de laisser libre cours à l’imagination du spectateur. […]Mathieu est capable de faire un grand nombre de voix, ce qui a grandement impressionné le public. Ce dernier, bien qu’au début perplexe, finit par s’immerger dans l’histoire, certaines personnes étaient même terrorisées. »

« Sur le plateau on aperçoit différents micros, des enceintes et deux chaises ; tout cela est bien éloigné d’une scène de théâtre traditionnel. […] Le spectateur est obnubilé par la voix et l’histoire que raconte Mathieu, l’ambiance est très étrange, et quand un nouveau bruit survient la salle sursaute. »

« Nous avons été surpris de l’obscurité de la salle. […]Quand le calme s’installa, on pouvait entendre un son évoquant les films d’horreurs. Victor fixait attentivement chaque personne entrant dans la salle, il contournait le public s’arrêtant parfois à côté d’une personne, la regardait puis repartait. Quand tout le monde fut assis, Victor claqua la porte, ce qui provoqua un effet de peur et de surprise qui donna le ton de l’ambiance. »

« Dans la salle, l’ambiance était pesante et stressante à cause de la musique de fond, qui renforçait le sentiment de malaise. Sur le plateau, il y avait peu d’éclairages, on ne pouvait distinguer que des silhouettes pour nous laisser imaginer la monstruosité des personnages. »

« Dans ce spectacle les spectateurs peuvent éprouver une palette de sentiments différents comme la peur, l’angoisse, l’incompréhension et d’autres n’ont rien ressenti. Selon la scène, certaines personnes ont eu des frissons, d’autres ont sursauté. »

« L’ambiance était digne d’un film d’horreur, grâce aux jeux de lumières, qui montraient le moins de choses possible aux spectateurs afin de stimuler leur imagination. »

« Durant le spectacles les impressions ont été mitigées ; la peur, la surprise, l’indifférence …[…] Les sons inquiétants et la lumière qui ne montraient pas tout le visage de l’ acteur pouvaient susciter de l’angoisse . D’ailleurs si les jeux de lumière n’avaient pas été aussi présents, la pièce n’aurait pas été aussi impressionnante. […]

A la fin de la représentation un échange avec l’équipe technique a été très enrichissant ! »

« Début de spectacle avec un son monocorde, comme une vibration, ce bruit est compliqué à décrire. Décor plutôt sombre avec très peu de lumières, éclairant un dos, un profil…[…] Ce spectacle n’était pas commun car il sollicitait notre imagination. Peu de spectateurs ont eu peur, quelques uns ont trouvé ça long. »

 

Infos diverses

A noter dans votre agenda !

Voici quelques dates importantes données par l’administration pour information. (Attention ! Ces dates sont données à titre indicatif et sous réserve de modifications.)

.

QUELQUES DATES IMPORTANTES (Sous réserve de modifications) :

  • Entre le 04 décembre 2017 et le 16 décembre 2017 : conseils de classes du 1er trimestre
  • Lundi 18 décembre 2017 : rencontre parents-profs des secondes
  • Jeudi 21 décembre 2017 : rencontre parents-profs des premières
  • Mardi 09 janvier 2018 : écrit blanc de l’épreuve anticipée de français pour les premières
  • Mardi 09 janvier 2018 : rencontre parents-profs des terminales
  • Vendredi 19 janvier 2018 : réunion d’information pour les terminales et leurs parents sur le post-bac
  • Entre le lundi 12 février et le vendredi 16 février 2018 : bac blanc des terminales
  • Samedi 17 février 2018 : matinée « Portes ouvertes » destinée aux élèves de troisième ainsi qu’à leurs parents pour le pré-bac et aux élèves de terminale pour présenter le pôle post-bac tertiaire
  • Entre le 19 février et le 22 février 2018 : oraux blancs de DNL pour les terminales
  • Vendredi 23 février 2017 : carnaval du lycée
  • Entre le lundi 12 mars et le vendredi 23 mars 2018 : conseils de classes du 2ème trimestre
  • Vendredi 23 mars 2018 : rencontre parents-profs des secondes
  • Entre le lundi 26 mars et le vendredi 30 mars 2018 : BTS blanc pour les NRC et les AG PME PMI
  • Mardi 10 avril 2018 : journée des Arts
  • Jeudi 12 avril 2018 : écrit blanc de l’épreuve anticipée de français pour les premières
  • Samedi 14 avril 2018 : carrefour des métiers
  • Lundi 16 avril 2018 : oraux blancs LV pour les terminales L
  • Entre le lundi 16 avril et le samedi 21 avril 2018 : oraux blancs de l’épreuve anticipée de français pour les premières
  • Jeudi 19 avril 2018 : oraux blancs LV pour les terminales L
  • Samedi 9 juin 2018 : fin des notes pour le 3ème trimestre

 

Comédie VARIETA

 Le vendredi 13 octobre, des élèves de 2nde,1ereS1, S3, S4, L/ES et TL1, encadrés par Mmes Caron, Courteille, Popowicz, Ligné, Sierra, Pertuet et M. Febvay, sont allés voir au théâtre Montdory à Barentin une pièce de théâtre « VARIETA » par la compagnie Le Théâtro. Cette pièce humoristique et décalée est (lointainement !) inspirée de la célèbre nouvelle de l’écrivain écossais Robert Louis Stevenson, L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde (1886). Elle nous présente un portrait lunatique (donc non réaliste) de la vie à Paris dans les années 20, dites les « années folles ». Dans une ambiance musicale, dramatique et humoristique, cette comédie est jouée par 5 acteurs, issus de l’école du masque et de l’action, qui dansent, jouent de la musique, réalisent des acrobaties et combats de bâtons. C’est une pièce de théâtre tout public, encore jouée sur scène partout en France.

L’un des principaux intérêts de cette mise en scène a été de se rendre compte des manières de jouer typiques des farces françaises et comédies italiennes (type commedia dell’arte) des XVIe-XVIIe siècles.

Les comédiens en compagnie de quelques élèves du lycée, à l’issue de la représentation (photo Mélanie S., 1èreL-ES)

Un grand remerciement au lycée qui a financé toutes les entrées, ainsi qu’à l’élève de 1ère L/ES qui a fourni sa photo.

Camille Chastel – 1ère L/ES

concours médias

La classe de 1ère ES3 participe cette année à un concours que leur a proposé leur professeur d’Education Morale et Civique Mme Aumont. Ce concours, à destination des collégiens comme des lycéens, a pour thème les médias, et il entre dans le programme de 1ère ES. Il est organisé par le C.L.E.M.I (Centre de Liaison de l’Enseignement et Médias d’Information), en coordination avec la chaîne de télévision culturelle franco-allemande ARTE.

 

 

Le concours consiste en la réalisation d’un projet à partir d’un thème, qui est cette année « échanges Erasmus » (cela désigne les échanges entre étudiants européens qui se rendent dans un autre pays pendant une partie de l’année pour leurs études). Nous ferons d’abord un travail autour de la notion d’information avant de travailler sur des rushes (fournis par la chaîne) et de faire une vidéo de 2 à 3 minutes en se basant sur ces derniers.

Le projet durera jusqu’en février-mars. Son but est de mener une réflexion sur le sujet , mais aussi de réfléchir à comment écrire et traiter les informations. Les élèves accueilleront un journaliste début décembre dans l’établissement (un article à venir vous rendra compte de cette intervention), et ils iront peut-être même visiter un studio de radio pendant l’avancement du projet .

Si toutefois le concours est gagné par la classe, elle remportera un voyage à

Strasbourg, pour visiter les locaux télévisés de la chaîne arte. De plus, la vidéo faite par les élèves sera diffusée sur la chaîne nationale.

Amandine LINANT – 1ère ES3

L’option audiovisuelle au lycée…

L’option audiovisuelle est un option qui aborde le sujet du son et de la vidéo particulièrement dans le domaine du cinéma. Cette année au lycée :

– en 2nde, il y a 11 élèves (15 initialement inscrits). Il n’y a pas de pré-requis, juste être curieux et intéressé par l’image et le cinéma. Durant l’année, les élèves se familiarisent avec le matériel (caméra et logiciel) et les bases du ciné. Un peu d’histoire du cinéma, échelle des cadres, vocabulaire technique… l’essentiel du temps est passé en pratique.

– en 1ère (11 élèves ) le programme est « le cinéma du réel ». Les élèves abordent des cas pratiques, la réalisation de documentaires et un peu de théorie, notamment l’analyse d’image (comment distinguer un documentaire de nrj12 d’un documentaire d’ Arte ? par exemple).

– En terminale ( 6 élèves ), le gros de l’année est consacré à la réalisation d’un court métrage (scénario, tournage, montage). Ce film doit être soutenu lors d’un oral de 30 minutes devant un jury composé d’un professeur et d’un professionnel de l’image. Cette option peut donc apporter des points pour l’obtention du bac.

Matériellement, le lycée a pas mal investi cette année : De nouveaux ordis (encore à mettre en place mais acquis), de nouveaux logiciels ( Adobe Première Élément 15 ) et du matériel (caméra, micro, fond vert pour incrustation, ….).

Sur l’année, les élèves sont conviés à des séances ciné « gratuites » (financées par le lycée ) à la salle de cinéma partenaire l’Ariel de Mt St Aignan.
Un voyage scolaire aura lieu à Beaune (du mercredi 28 mars au dimanche 1er avril prochains) pour suivre le festival international du film policier. Les élèves se font 3 à 5 films (pour les plus mordus) par jour.

QUELQUES IMAGES DE L’ANNÉE DERNIÈRE :

L’acteur Eric Elmosnino

Benjamin VIDAMENT – 1èreS3

La journée sportive au lycée

Le vendredi 29 septembre a eu lieu l’incontournable journée sportive au lycée sous un beau temps. La plupart des lycéens ont participé à différentes activités dans l’enceinte du lycée et également à l’extérieur au niveau du stade Badin ou encore à la salle Richard Queillé.

 

Match de basket durant la journée

Au tout début de la journée, les élèves se sont rendus dans leurs salles respectives et, suite à l’appel de classe, chaque lycéen est allé sur son lieu d’activité. Les lycéens ont eu le choix entre différents sports comme le football, le basket-ball, le ping pong, le badminton ou encore le handball…Les profs de sport avaient organisé plusieurs matchs sous forme de poule afin que chaque équipe puisse avoir un temps de jeu conséquent. Mais les élèves n’étaient pas les seuls à jouer le jeu pendant cette journée puisque certains profs ont créé une équipe, comme par exemple au handball. On a également retrouvé le personnel de l’intendance sur les terrains de basket. Quant aux moins sportifs, ils ont pu supporter leur classe ou encore prendre des photos des différentes équipes.

Pendant ce temps-là, le hall servait d’endroit où tout le monde pouvait jouer à différents jeux en bois. Des pommes, gâteaux et boissons étaient également mis à la disposition de chacun en l’échange d’un ticket.Durant la pause du midi, de la zumba était également proposée !

Pour clôturer la journée en beauté, les professeurs de sport ont réuni les élèves dans le hall afin de récompenser les équipes gagnantes.Cette journée a été un succès et nous avons tous hâte d’être à l’année prochaine!

Thomas Lermercier – 1eS3