LE DÉRÈGLEMENT CLIMATIQUE, EST-CE VRAIMENT UN PROBLÈME ?

Typhon, tsunami, ouragan, un tas de phénomènes de plus en plus nombreux ! Le dérèglement climatique est un enjeu environnemental aujourd’hui très important pour les sociétés actuelles, et futures.

Il s’agit avant tout d’une évolution des températures sur différents lieux : cela peut être un réchauffement, ou un refroidissement ; d’où la notion de dérèglement climatique. Il faut savoir que ce dérèglement a débuté lors des premières innovations humaines comme les machines à vapeur, dès le XVIII ème siècle. Ces activités ont créé une concentration du dioxyde de carbone (CO2) à la surface atmosphérique de la Terre.

L’objectif premier est alors de réduire au mieux les causes pouvant entraîner et faciliter ce dérèglement climatique. De plus, afin de constater davantage ce qu’engendre ce phénomène, il sera important d’observer quelles sont les conséquences exactes de ce dérèglement climatique sur le monde entier.

D’abord, comme nous avons pu le voir précédemment, les gaz à effet de serre jouent un rôle primordial dans ce dérèglement climatique. Avant toute chose, rappelons que ces gaz sont présents dans l’atmosphère terrestre et qu’ils sont seulement nocifs à l’environnement s’il y en a trop. Différentes sources expliquent l’augmentation des gaz à effet de serre au cours des dernières décennies, comme l’industrie ou le transport, mais 25% de ces sources sont dues à la production de chaleur et d’électricité en 2010. C’est alors bien les activités humaines qui provoquent ce dérèglement, et il est donc extrêmement important de changer les habitudes de chacun pour que les futures sociétés puissent vivre dans de bonnes conditions. En l’espace de moins de trois siècles, c’est-à-dire du début de l’industrialisation jusqu’à aujourd’hui, les températures terrestres ont connu une augmentation phénoménale, à savoir que si on les compare à la période pré-industrielle, on remarque qu’elles ont connu une hausse d’environ 1°C, ce qui est un phénomène incroyable dans l’histoire de l’Humanité. Et encore, selon les lieux du globe, les températures vont même jusqu’à 1,2°C d’anomalie.

 

Les conséquences de ces hausses de températures sont nombreuses mais impactent chacune la météo. Par exemple, on constate de plus en plus d’ouragans ou des raz de marée, causés par le dérèglement climatique qui modifient ainsi les courants marins. Il existe également les typhons: il s’agit de cyclones violents et humides qui se produisent en Asie du Sud-Est. En 2018, le plus fort typhon enregistré se trouvait aux Philippines et s’est formé le 11 septembre de cette année et est appelé Mangkhut. Avec sa puissance, les météorologues estiment qu’il pouvait aller jusqu’à environ 280 kilomètres par heure ; c’est-à-dire qu’il détruirait tout sur son passage : arbres, toitures, maisons, etc.

Par ailleurs, une autre conséquence de ce réchauffement climatique est la fonte de la calotte glaciaire qui provoque alors la hausse du niveau des océans. Aujourd’hui, déjà, des conséquences apparaissent comme les nombreuses inondations par exemple. On peut d’ailleurs citer Xynthia, une tempête catastrophique ayant eu lieu à la Faute sur Mer en Vendée en février 2010, et qui a causé la mort de 29 personnes.

Pour finir par une autre conséquence de ce réchauffement, il y a la fonte des neiges éternelles sur les plus gros glaciers. Afin de mieux s’en rendre compte, on peut d’ailleurs s’appuyer sur l’exemple du Kilimandjaro et l’évolution de ses glaces. C’est l’une des plus célèbre chaîne de montagnes comprenant des volcans éteints et glaciers avec près de 5.900 m d’altitude, et il risque de disparaître d’ici 2030 si l’on en croit les prévisions! En effet, le climat tropical auquel le Kilimandjaro est confronté se fait ressentir de plus en plus depuis le début du XXème siècle et risque d’avoir des conséquences dramatiques.

 

Pour conclure, le dérèglement climatique touche alors tout le monde, peu importe la région du monde. Le progrès n’a malheureusement pas encore eu lieu. Cependant, de plus en plus de personnes prennent conscience de la gravité du phénomène, et certaines personnes ont même signé une pétition « L’affaire du siècle » dans le but que le Président français agisse. Pour notre part, nous pensons que tout le monde est capable de faire des petits gestes pour soulager la planète, comme tout bêtement prendre le bus ou le vélo au lieu de la voiture pour se rendre au travail, ou encore baisser les radiateurs lorsqu’il n’y a personne à la maison.

Julie C., Sarah D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*