L’IMMUNOTHÉRAPIE: UN COUP FATAL CONTRE LE CANCER

L’immunothérapie est un traitement qui permet au système immunitaire de reconnaître, de détruire ou de lutter plus efficacement contre les cellules tumorales que d’autres traitements.

Les cellules tumorales sont des cellules qui se déplacent avec le sang depuis une tumeur en développement. Ces cellules sont susceptibles de générer de nouvelles tumeurs.

Ce traitement permettra donc de limiter la propagation de cellules capables de générer d’autre tumeurs et en plus d’éliminer les cancers et tumeurs en aidant le système immunitaire à se battre contre ses cellules tumorales.

Comment nous pouvons le voir dans l’article du journal  Le Monde : l’immunothérapie est un traitement destiné à augmenter ou à provoquer l’immunité de l’organisme par l’injection d’anticorps ou d’antigènes.

De plus nous apprenons que les travaux sur l’immunothérapie à permis au Japonais Tasuku Honjo et à l’Américain James Allison de développer un traitement médical qui va permettre de soigner des malades atteints de cancer qui étaient auparavant incurables. Pour leurs travaux et leur prouesse médicale, ceux-ci ont été crédités par l’académie du Karolinska Institute du Prix Nobel de médecine le lundi 1er octobre 2018.

Ce nouveau traitement semble faire l’unanimité. Dans l’article d’Europe 1, nous apprenons que le biologiste et médecin Aurélien Marabelle semble très convaincu sur l’utilité de ce traitement. En effet il révèle l’efficacité de ce traitement en expliquant que des patients qui avaient des cancers décrétés incurables ( comme les cancers du poumon ou encore le mélanome) se retrouvent en phase de rémission ou sont tout bonnement guéris !

Mais l’immunothérapie n’est pas le remède miracle. En effet celle-ci ne permet pas de sauver tous les malades. Donc, selon Le Figaro Santé, il reste à trouver quelles combinaisons thérapeutiques pourraient permettre à l’immunothérapie de sauver un nombre plus important de malades.  En effet l’immunothérapie et la chimiothérapie forment une combinaison très intéressante pour combattre la propagation et l’existence de cancer quelque soit le stade d’infection.

Cependant, la perfection n’existe pas, et l’immunothérapie possède des limites. Elle provoque un certain nombre d’effets secondaires comme le précise l’article de La Croix. Ces effets secondaires peuvent être de l’ordre de l’apparition de boutons ou encore de diarrhée, mais ce n’est pas tout. Ce traitement peut provoquer l’attaque du système immunitaire sur des cellules viables même si ce traitement reste tout de même plus supportable que les effets secondaires de la chimiothérapie.

Pour conclure cette revue de presse, on peut affirmer que l’immunothérapie est l’avenir des traitements contre le cancer et qu’elle est une solution viable car elle a des effets secondaires moins important que la chimiothérapie. Cela est un progrès scientifique et médical majeur. Cette nouvelle approche permettra de sauver des vies qui étaient précédemment condamnées.  Elle est donc peut-être la solution contre le cancer.

Charly F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*