Le métier d’infirmier ou comment être au service des autres.

Le métier d’infirmier consiste à soigner les patients et à veiller à leur bien-être. Cette profession à haute responsabilité exige rigueur, vigilance et technicité. Ce métier peut être exercé à l’hôpital, dans une entreprise, dans des établissements scolaires, ou même dans son propre cabinet.
Les qualités exigées sont la résistance physique et nerveuse, la conscience professionnelle et le sens de la psychologie.

Nous avons rencontré Madame Hardy qui exerce ce métier et qui a bien voulu répondre à nos questions.

-Depuis combien de temps faites vous ce métier ?

« J’exerce depuis juillet 1988, soit depuis bientôt 30 ans »

-Où avez vous exercé votre profession ?

«  J’ai travaillé essentiellement dans le privé, j’ai fait un peu de mix privé et public sur l’hôpital de la Musse. J’ai très peu travaillé dans le public, juste un peu en hôpital psychiatrique, c’est tout. »

-En quoi consiste le métier d’infirmier ?

« Mon métier consiste à m’occuper des personnes, dans toutes les branches. On s’occupe des êtres humains en les prenant vraiment au cas par cas. Un être humain n’est pas égal à un autre. À l’hôpital, je m’occupe de personnes malades physiquement et psychologiquement. Je suis chargée d’appliquer les prescriptions du médecin (traitement oral et traitement intraveineux) . Je distribue les médicaments, j’effectue les piqûres, je pose des perfusions, je fais des prises de sang et je fais les pansements. Mais aussi, je dois surveiller l’état de santé et le moral du patient. Pour être infirmier, la communication est une part non négligeable du travail . Je dois dialoguer avec la personne que je prends en charge, être à son écoute, et à l’écoute de sa famille (pour savoir ses habitudes de vie), du médecin , de l’aide-soignant. Le relationnel est très important afin d’assurer le bien-être et le confort de la personne. De plus, il est important de communiquer avec les secrétaires médicales (qui assurent le suivi administratif), le médecin traitant et éventuellement les kinésithérapeutes.. On forme une équipe pluridisciplinaire.
Le métier peut s’exercer dans des secteurs où les personnes ne sont pas malades comme les crèches ( la toise, le poids du nourrisson, la vaccination, l’éducation thérapeutique parents -enfants), les établissements scolaires( avec le suivi des élèves : vaccination, éducation sexuelle, contraception, lien parents -enfants ..) , les établissements pour personnes âgées (distribution des médicaments , suivi de la personne vieillissante…).
Ce sont dans les établissements hospitaliers et cliniques que les soins thérapeutiques sont les plus importants .
Les qualités a avoir pour être infirmière sont le professionnalisme ( la dextérité, la rigueur et la vigilance), la patience , l’écoute et ne pas avoir peur de la mort et de la maladie .
Je suis là pour assurer le bien -être de la personne soignée .
J’assure aussi l’encadrement des étudiants infirmiers pour leurs transmettre mon savoir-faire et leur parler de mon expérience . Cela me permet aussi de réactualiser mes connaissances car la médecine évolue .
Le métier d’infirmier consiste donc à soigner, prévenir, éduquer et informer . »

-Quel parcours avez vous suivi pour devenir infirmière ?

« J’ai passé un baccalauréat économique et social car pour suivre la formation, on peut avoir n’importe quel baccalauréat. Mais il en faut un ! J’ai juste travaillé la biologie à part. J’ai passé un concours avec une partie écrite puis orale. J’ai donc été sélectionnée puis par la suite, j’ai fait 33 mois de formation dans une école d’infirmiers et suivi des stages dans tous les milieux  et des périodes de cours théoriques. »

-Quel est le revenu d’un infirmier ?

« Au début, j’avais un salaire d’environ 1600 euros brut par mois. Plus on a d’années de carrière, plus le salaire augmente grâce aux échelons. »

Selon nous, le métier d’infirmier est un métier magnifique et indispensable au bien-être des personnes qui nécessitent des soins. Enfin, il nous semble que l’avantage de ce métier c’est que la routine est inexistante car l’infirmier est toujours actif.

Lieux hospitaliers les plus importants d’Evreux :

Emma S., Elise S.