Jan 15 2010

Conférence d’Hélios Azoulay au lycée

heliosVendredi 15 janvier 2009, Hélios Azoulay a fait une conférence au lycée devant les trois classes d’histoire des arts sur les scandales dans l’histoire de l’art, sur lesquels il a écrit un livre et a été invité dans l’émission culturelle de Frédéric Taddéi  « Ce soir ou jamais » sur France 3

Présentation de l’émission de France3

Hélios Azoulay commence sa conférence par son scandale, celui qu’il a déclenché à l’opéra de Paris le 16 septembre 2002 en cachant une chaîne hifi qui a démarré pendant la réprésentation de Jules César de Haendel dirigé par Minkowski au bout de vingt minutes de concert. Le directeur de l’opéra a porté plainte, mais personne n’a jamais trouvé l’auteur…

Hélios Azoulay passe ensuite en revue différents scandales de l’histoire de la musique et du théâtre :

– 4’33 de John Cage

– Empty Words de John Cage, un texte incompréhensible, une déconstruction d’un texte de Henry David Thoreau qui suscite rapidement les hurlements du public, qui envahit la scène.

La performance et l’interview de John peuvent être téléchargés sur ce site

– Déserts d’Edgar Varèse, en 1951, seul scandale enregistré, car diffusé en direct, la salle hurle contre cette pièce pour petit ensemble et musique concrète.

– le mouvement Dada et le surréalisme ont utilisé largement le scandale, en particulier lors de la création de « Parade », de « Mercure » ou de « Relâche » d’Eric Satie. Lors de la représentation de « Relâche », 300 phares de voiture font face au public, qui ne voit rien de ce qui se passe sur scène.

– le scandale du Sacre du Printemps en 1913, au théâtre des Champs Elysées fit beaucoup pour la renommée de Stravinski, qui oublia ensuite ses audaces pour adopter le style néoclassique dans les années 20.

Sa démarche artistique est expliquée sur son site

Ses compositions

untitled« Scandales, histoire de chefs d’œuvre que l’on siffle », la présentation du livre d’Hélios Azoulay sur le site des éditions Jean-Claude Lattès

3 responses so far

3 Responses pour “Conférence d’Hélios Azoulay au lycée”

  1. Florent-P. le 16 Jan 2010 à 20:24

    Personnage extraordinaire….Que l’on dirait sorti d’un XIX° siècle idéalisé…..

    Il est vrai que les scandales énoncés sont très évocateurs mais je m’attendais à un panorama plus large de l’Art qui aurait englobé la peinture et l’architecture. Mais M. Azoulay est compositeur, il nous a donc parlé, très brillamment, des œuvres musicales qui l’animent.

  2. Maxime le 18 Jan 2010 à 22:22

    Quel plaisir de découvrir les arts par des petites anectoctes qui tournent aux scandales plus que savoureux…
    Hélios Azoulay nous les raconte avec une présence formidable…On en redemande!!!

  3. Cécile le 28 Jan 2010 à 22:48

    Effectivement, une présence physique et d’esprit incroyable, un talent de comédien incontestable, mais le tout avec une grande fraîcheur et du naturel , par dessus tout.
    Un tel culot c’est quand même exceptionnel!
    On attend déjà qu’il nous révèle ses derniers « scandales »…