Publié le 7 juillet 2013 dans Projet Comenius, Voyages par comenius Commentaires fermés sur COMPTE RENDU DU VOYAGE A MILAN-TURIN EN ITALIE AVEC LE PROJET COMENIUS

Nous sommes partis le 17 Avril de Vernon pour arriver à Milan vers 18h. De là nous avons posé nos bagages à l’hôtel Amadeus et sommes partis faire des repérages dans la ville. Le lendemain nous avons visité El Duomo, el Castello Sforzesco, la gallerie Victor Emmanuel II, la pinacothèque Brera et le musée de La Scala, ainsi que la Cène de Léonard de Vinci.

Le Vendredi, nous avons quitté Milan et avons pris la direction de Turin. Là bas nous avons été accueillis par nos familles respectives et avons passé l’après midi avec eux, un programme chargé nous attendait pour les jour à venir.

Le Samedi 20 Avril nous avons commencé par visiter le lycée Gioberti de nos correspondants, puis nous avons commencé à apprendre à connaître les partenaires des autres pays grâce à des jeux ludiques. Un buffet nous a été servi le midi et l’après midi nous avons visité le musée Egyptien.

Le Dimanche, visite du musée du cinéma et montée sur son dôme pour admirer Turin. Ensuite départ pour le Veneria Reale.

Le Lundi, visite du musée de l’automobile, puis temps libre dans le centre commerciale et Eataly.

Le Mardi, récitation des poèmes sur le thème du respect au Circolo dei Lettori le matin puis temps libre dans Turin jusqu’aux répétitions à 15h au Teatro Giulia di Barolo et enfin le concert à 21h où chaque pays chantait sa chanson inventée toujours sur le thème du respect.

Et enfin, le Mercredi, on quitte Turin et on fait ses aux revoirs à la famille. Arrivée à Vernon à 17h45.

Ce voyage nous a permis d’apprendre à connaître des nouvelles personnes ou de continuer à apprendre à connaître des partenaires qui étaient déjà venus en France et de découvrir des villes avec leurs musées, leurs cultures, leurs monuments historiques… Pour ma part, ce voyage m’a, je pense, permis de plus m’ouvrir aux autres et de m’épanouir en quelque sorte aussi et surtout de rencontrer des personnes inoubliables !

Manon Deschepper

Publié le 4 juillet 2013 dans Projet Comenius, Voyages par comenius Commentaires fermés sur Compte-rendu Londres, Bertille.

Nous sommes arrivées le mercredi 5 au soir, nous sommes directement allées nous installer à l’auberge de Jeunesse. Nous avons ensuite fais un tour aux alentours de notre rue pour aller voir Hyde Park.

Le Jeudi 6, nous avons commencé par visiter L’abbaye de Westminster puis nous sommes allées voire la relève de la garde à Buckingham Palace. Puis à pied nous sommes allées voir  le Parlement et Big Ben. Nous avons fais un tour de bateau sur la tamise, pour arriver à la tour de Londres que nous avons visitée. Après la visite, nous avons eu un temps libre aux docks St Katherine et une glace en prime. Nous sommes ensuite rentrées dormir après une bonne journée de visite.

7308_347149262081256_2138491965_n

 

Le Vendredi 7 , nous sommes allées visiter la  cathédrale Saint Paul où nous avons monté une multitude de marche pour arriver au sommet ! Nous somme allées voir le quartier d’affaire pour arriver enfin au globe. Après l’avoir visité, nous avons eu un temps libre pour manger et visiter un autre musée d’art, la Tate Modern. Puis nous sommes retournées au Globe pour regarder une pièce de Théâtre durant deux heures cinquante, debout, et en anglais bien sur ! Après nous sommes allées visiter le British museum ou nous avons eu un temps libre. Nous sommes ensuite allée au restaurant, c’était bien sympathique !

 

Le Samedi 8, nous sommes allées visiter la national galery, puis nous avons eu un temps ou nous avons bien pus profiter des boutiques à Oxford Street et des puces à Portobello Road ! Puis retour en France.

Publié le 4 juillet 2013 dans Projet Comenius, Voyages par comenius Commentaires fermés sur Compte-rendu de l’Italie, Bertille.

Nous étions 7 a partir le 17 avril en Italie.  Nous avons passé nos deux premier jours à Milan où nous avons dormi dans un hôtel.  Durant ses deux jours, il a fait très beau et très chaud ! A notre arrivée, le mercredi en fin d’après midi, nous nous sommes installés dans nos chambres dans la mienne nous étions 3, Lara, Charlotte et moi. Nous somme ensuite allés manger dans un restaurant où nous avons commencé à gouter au spécialité Italienne, Pizza, pasta .. Puis nous nous sommes baladés dans Milan, c’était très agréable.   601803_335748843213786_485726580_n   Le lendemain, nous avons visité la Cathédral de Milan qui était magnifique nous avons même pu monter pour voir la ville en hauteur. Nous avons aussi visité 3 autres églises, la Pinacothèque de Brera où il y avait des peintures sur bois. Nous avons vu La Cène la fresque de Léonard de Vinci, et nous sommes allés au Château de Sforza. Nous avons eu un temps libre dans le parc qui était à coté, puis nous sommes tous allés manger une glace. Le soir, nous sommes allés manger dans un restaurant où la spécialité était la mozzarella ! C’était vraiment très sympa !

Le vendredi, avant de prendre le train en direction de Turin, nous avons eu une matinée shopping, on en a tous bien profité ! Nous avons donc ensuite pris le train pour  rejoindre nos correspondants et faire connaissance avec leurs familles. Nous avons donc tous passé l’après midi chez nos correspondant. Pour ma part, avec ma correspondante nous avons rejoint des amis dans un café. Il y avait 3 Français et 1 belge avec leurs correspondants respectifs.

Le samedi, nous avons passé la matinée à visiter le lycée et nous avons fais des jeux avec le père d’une Italienne qui permettaient de faire connaissance avec tout les Italiens et leurs correspondant venus de 10 pays différents ! L’après midi, nous avons visité la ville de Turin et le musée Égyptien qui était vraiment impressionnant. Nous avons passé le reste de la journée chez nos correspondants.

 

Le dimanche 21, Nous avons visité le musé du cinéma qui est vraiment très sympa puis un château, le Venaria Reale, ce château est vraiment magnifique comme son jardin ! Nous sommes ensuite rentré chez nos correspondants. Tout le monde était bien fatigué ! 374977_10200981891578847_221040270_n

Le Lundi, nous devions faire un tour en bateau mais comme le temps ne le permettait pas, celui-ci a était annulé. Nous sommes donc allés visiter le musée de l’automobile à 11h. Pour en suite aller à Eataly, où nous avons eu un temps libre pour profiter du centre commercial des spécialités italiennes. Puis nous sommes aller au Parc de Valentino où nous avons rejoins nos correspondant. Le soir, nous avons organisé un anniversaire surprise pour Charlotte, nous avons donc donné rendez-vous à tous les correspondants et aux Italiens dans une pizzeria. Les professeurs françaises nous ont rejoints pour le désert, la surprise et l’ambiance étaient présents.

Le mardi , nous avons écouté un récital de poème, en anglais naturellement, que certaines personnes avait préparé. Nous avons ensuite eu un temps libre. Puis les répétitions pour le spectacle du soir. Puis on c’est tous rejoins pour un buffet avant le spectacle. Le spectacle a donc eu lieu sans oublier les au revoir pleins d’émotions pour tout le monde.

Le Mercredi, nous sommes donc retournés en France.

Publié le 20 juin 2013 dans Projet Comenius par comenius Commentaires fermés sur Projet Coménius : Réalisation d’une chronologie des poètes français

Dans le cadre du projet Coménius, nous devions sélectionner 5 poètes français et réaliser des cartes plastifiées comportant le nom du poète, ses dates, une photo ou une peinture le représentant, ses principales œuvres et 4 vers en français et en anglais. Ces cartes ont ensuite illustré une chronologie européenne réalisée en Roumanie avec nos partenaires.IMG_1456 (640x427) IMG_1458 (640x427) IMG_1459 (427x640) IMG_1460 (427x640) IMG_1461 (427x640)

Au début de l’année, nous avons fait des recherches sur le principaux poètes. En voici quelques uns
– les auteurs du Moyen-Age :

Chrétien de Troyes (1130 – 1183) :

Important pieces of work : – Le chevalier au lion,  – Le conte du Graal , – La fausse mort

D’amour qui m’a ravit à moi-même :

—J’aurais obtenu sa pitié, je pense,—Si elle avait été à la mesure —Du monde quand je l’invoque, Mais je crois qu’elle y est étrangère. /To love which rob me to myself :I would have get her pity, I think,  If it was worth The world when i call upon it But I think she is stranger to that.

– les auteurs de la Renaissance :

Pierre de Ronsard : 1524-1585,  »    Comme on voit sur la branche au mois de Mai la rose En sa belle jeunesse, en sa première fleur Rendre le ciel jaloux de sa vive couleur, Quand l’Aube de ses pleurs au point du jour l’arrose » – « As one sees the rose on the branch in May, In its beautiful youth, in its first flower, Making the sky jealous of its bright colour, When dawn waters the rose with its tears at the daybreak »

Louise Labé : 1524-1566, « Ô beaux yeux bruns, ô regards détournés, Ô chauds soupirs, ô larmes épandues, Ô noires nuits vainement attendues, Ô jours luisants vainement retournée » – « O beautiful brown eyes, o averted looks, O warm sighs, o spread tears, O black nights vainly waited, O shining days vainly returned »

Clément Marot : 1496-1544, « En liberté maintenant me pourmène, Mais en prison pourtant je fus cloué : Voilà comment Fortune me démène. C’est bien, et mal. Dieu soit de tout loué. » – « Freely now I walk, But in prison I was strucked : That’s how Fortune treats me. It’s good and bad. Bless the Lord. »

 

– les auteurs du 17ème siècle :

Pierre Corneille : 1606-1684, « Cette obscure clarté » – « This dark light », « Va, je ne te hais point » – « Go, I do not hate you », « Ô rage, Ô désespoir ! Ô vieillesse ennemie ! » – « O fume, O despair ! O enemy old age »

Jean Racine : 1639-1699, »Ainsi, leurs rois flatteurs sont des victimes, mais les rois tombé, en sorte que leurs flatteurs. » – « So their flatterers kings are victims, but the kings fell, cause their flatterers. », « On déteste à l’excès quand on hait un frère. »- « One hates to excess when one hates a brother. », « Le délinquant m’est cher, plus je sens l’insulte. » – « Over the offender is dear to me, the more I feel the insult. »

Jean de La Fontaine : 1621-1695, « Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie. Le Renard s’en saisit, et dit : « Mon bon Monsieur, Apprenez que tout flatteur Vit aux dépens de celui qui l’écoute : Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute » – « He opens his beak wide, drops its prey. The Fox seized it and said: « My good sir, Learn that every flatterer Lives at the expense of the listener: This lesson is worth a cheese, no doubt. » »

Nicolas Boileau : 1636-1711, « Avant donc que d’écrire, apprenez à penser. » – « Before thus that to write, learn to think. », « Souvent la peur du mal nous conduit dans un pire » – « Often the fear of the evil leads us in worse one. »

 

– les auteurs du 18ème siècle :

André Chénier : 1762-1794, « Que de vous voir, vous s’il vous plaît et vous donner sa vie » -That to see you, please you and give you his life », « Oublié par tous les êtres humains » – « Forgotten by all the human beings »
-les auteurs du 19ème siècle :

Charles Baudelaire : 1821-1867, « Souvent, pour s’amuser, les hommes d’équipage Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers, Qui suivent, indolents compagnons de voyage, Le navire glissant sur les gouffres amers. » – « Often, for fun, the crew Take albatross, huge birds of the sea Following, indolent fellow travelers, The ship gliding over the bitter gulfs. »

Aloyius Bertrand : 1807-1841, « Il était nuit. Ce furent d’abord, ainsi j’ai vu, ainsi je raconte,  une abbaye aux murailles lézardées par la lune, une forêt percée de sentiers tortueux, et le Morimont grouillant de capes et de chapeaux. » – « He was at night. They were at first, so I saw, so I tell, an abbey in bulwarks cracked by the moon, a leaky forest of tortuous paths, and Morimont  swarming with capes and with hats. »

Gérard de Nerval : 1808-1855, « Les illusions tombent l’une après l’autre, comme les écorces d’un fruit, et le fruit, c’est l’expérience. Sa saveur est amère.  » – « The illusions fall one after the other, as the barks of a fruit, and the fruit, it is the experience. His flavor is bitter. »

-les auteurs du 20ème siècle :

Serge Gainsbourg : 1928-1980, « Je suis venu te dire que je m’en vais Et tes larmes n’y pourront rien changer Comme dit si bien Verlaine « au vent mauvais » Je suis venu te dire que je m’en vais » – « I came to say to you that I go away And your tears can there change nothing As says so well Verlaine « in the bad wind » I came to say to you that I go away »

Léopold Sédar Senghor : 1906-2001, « Femme nue, femme noire vétue de ta couleur qui est vie, de ta forme qui est beauté j’ai grandi à ton ombre ; la douceur de tes mains bandait mes yeux et voilà qu’au coeur de l’Eté et de Midi » – « Naked woman, black woman Dressed in your color which is life, of your shape which is beauty I grew in your shade ; the sweetness of your hands bandaged my eye and now at the heart of the Summer and of Noon »

Jacques Prévert : 1900-1977, « Il dit non avec la tete, Mais il dit oui avec le cœur,  Il dit oui à ce qu’il aime,  Il dit non au professeur. » – « He says no no with the head, But he says yes with the heart, He says yes to what he loves, He says no to the professor. »

Les auteurs contemporains

Robert Desnos : 1900-1945, « Le Capitaine Jonathan, Etant âgé de dix-huit ans Capture un jour un pélican Dans une île d’Extrême-orient, » – « Captain Jonathan,  Being aged eighteen,  One day capture a pelican, An island in the Far East, »

Yves Bonnefoy : 1943, « La maladie des galaxies flotte sur le lac Une idée des ténèbres effleure l’intelligence. Touche la terre, Touche la tristesse. » – « The disease of the galaxies floats on the lake An idea of the darkness brushes intelligence Touch the earth, Touch the sadness. »

Jean Chollet : 1943 , « Contenons-nous de notre place Lorsque c’est celle qui contient. Si notre ambition la dépasse, Nulle part nous ne serons bien. » – « Let us ourselves with our placeWhen it is the one which suits. If our ambition exceeds it, Nowhere shall be well. »

Michel Deguy : 1930,  » Attendez d’être porté par un angeAu lieu où la vue s’offre sans magie Terre fragile sous le faite des mains Tout est marche où s’exhausse non Babel » – « Wait to be carried by an angel To the place where the vieuw otters itself without magic Fragile land under the hands Everything is running or not elevates Babel »

Chantal Danjou : 1960, « Deux maçons et un peintre, Happés par la fourmilière, Charpentier enterré, Dans taupinière, Petite cueillant des fleurs, Ils chantent : Oh ! Mon beau château,ma tant’tire lire lire ! » – « Two masons and a painter. Caught in the nest. Carpenter buried. In molehil. Small gathering flowers ; they sing : Oh my beautiful castle,as my’derives read read ! »

 

Publié le 19 juin 2013 dans Projet Comenius, Voyages par comenius Commentaires fermés sur Compte-rendu de Londres, Céline.

Jeudi 6 juin

Nous avons visité l’abbaye de Westminster, puis Buckingam Palace, où nous avons vu la relève de la garde. En suite nous sommes allé au  Parlement à pieds, en passant par le parc, et nous avons vu Big Ben..
Nous avons fais un tour en bâteau sur la tamise, c’était magnifique. Pour finir, nous avons vu la tour de Londres.

Vendredi 7 juin

Nous avons commencé par visiter la cathédrale Saint Paul, où nous sommes monté tout en haut admirer la vue. Ensuite nous sommes allés visiter le globe (un théâtre construit à la manière de l’époque de Shakespeare) après quoi nous avons mangé, et  vu la pièce de théâtre « Midsummer night’s dream« .(songe d’une nuit d’été).  Pour finir nous sommes allés visiter le British museum, et dîner Fish and chips.

2013-06-07 09.57.08

Samedi 8 juin

Nous sommes allé à la National Galery, après quoi nous sommes allé au marché aux puces, et faire les boutiques à Oxford Street. Nous avons pris le bus et le métro pour aller à l’aéroport, et sommes rentrés en France. C’était un beau voyage enrichissant, où nous gardons encore de merveilleux souvenirs.

2013-06-08 20.35.24

Publié le 14 mai 2013 dans Projet Comenius par comenius Commentaires fermés sur Street Damietta-Rue Damietta

Street Damietta

Street Damietta is a famous street of Rouen, France. The shops that are here now are mostly antique stores. Its picturesque character and its perspective on the abbey of Saint-Ouen is in factone of the favorite subject for painters and engravers. It was represented by many painters including Camille Picasso in1884. This is track has a length of about 1 meter 30 it begins south of the northeast comer of the square Barth olomeux at the corner of Rue of Martainville.It ends up on the north of the Lieutenant-Aubert.

The fountain dates from the 16th century.You can see peeing  children (like the mankenpiis of Brussels which it was inspired from)

200 half-timbered houses from the 13th to 19th century are still in place (10000 were destroyed during WWII) in the neighbourghood

At number 41/43, it is one of the oldest of Rouen. Along the street, you find the commercial part / shop , there is the 1st floor more space for the family to live. Some of them are corbelled. They date from before 1524 when municipality  forbade it because of epidemics and fire.

 Rue Damietta

La rue Damiette est une rue célèbre de Rouen, en France. Les magasins qui sont ici sont maintenant surtout des magasins d’antiquités. Son caractère pittoresque et sa perspective sur l’abbaye de Saint-Ouen en font le sujet préféré pour des peintres et dessinateurs. Il a été représenté par beaucoup de peintres notamment Camille Picasso en 1884. Ceci est la trace a une longueur d’environ 1 mètre 30,il commence au sud de l’arrivant du nord-est de la place Barth olomeux au coin de la Rue de Martainville. Il finit sur le nord du Lieutenant-Aubert.

La fontaine date du 16ème siècle. Vous pouvez voir des enfants faire pipi (comme le Mankenpiis de Bruxelles)

200 maisons à colombage du 13ème au 19ème siècle sont toujours en place (10000 ont été détruit pendant le WWII(la Deuxième Guerre mondiale) dans le quartier

Au numéro 41/43, c’est un du plus vieux de Rouen. Le long de la rue, vous trouvez la partie commerciale, il y a le 1er étage:plus d’espace pour la famille pour vivre. Ils datent auparavant de 1524 quand la municipalité l’a interdit à cause des épidémies et le feu.

« Page précédentePage suivante »