La journée d’intégration 2018

Vendredi 7 septembre 2018, c’était la journée d’intégration pour les 1ère et 2ème année de la prépa ECT. Au programme : visite des monuments de Rouen les plus populaires, déjeuner en bord de Seine entre 1ère et 2ème années, et pour finir un rallye dans tout le centre-ville historique de Rouen.

Le rendez-vous était donné à 9h30 devant le musée des Beaux-Arts. Les étudiants de première année avaient été répartis en groupe de 3 à 4 personnes et avaient pour mission de préparer un bref exposé présentant chacun un monument de notre ville aux 100 clochers. Au programme il y avait le musée des Beaux-Arts, l’Hôtel de ville, l’Abbatiale Saint-Ouen, l’Aître Saint-Maclou, la Cathédrale de Rouen, le Palais de Justice, l’église Jeanne d’Arc et enfin le Gros Horloge.

Après cette découverte de Rouen, 1ère et 2ème années se sont retrouvées sur les quais rive gauche pour un déjeuner tous ensemble. Un bon moyen de faire connaissance avec l’ensemble de la prépa, sous ce beau soleil c’était agréable.

En deuxième partie de journée, les 2ème années avaient préparé un rallye se déroulant dans le centre-ville de Rouen. Toujours en équipe, mais cette fois-ci avec des élèves de 2ème année. L’objectif était de se rendre sur un des lieux visités plus tôt dans la matinée. Nous devions répondre à une question propre aux monuments sur lesquels on devait se rendre et faire un selfie devant ces derniers pour pouvoir accéder à la question suivante et donc à l’étape suivante du rallye. Autant dire qu’après tous ces kilomètres parcourus dans Rouen, les monuments les plus populaires ne sont plus compliqués à trouver pour chacun d’entre nous.

Grâce à cette journée on a fait connaissance avec l’ensemble des élèves de la prépa, c’est un bon moyen également pour recueillir l’expérience passée des élèves de 2ème année.

Clément, étudiant de 1ère année

Publié dans Informations générales | Commentaires fermés sur La journée d’intégration 2018

Journée d’intégration, visite de Rouen : la cathédrale

LA CATHEDRALE DE ROUEN

Le vendredi 8 septembre afin de présenter la ville de Rouen et ces importants monuments à la classe, des groupes de 5 personnes ont été désignés afin de présenter chacun d’eux.
Notre groupe, s’est occupé de la présentation de la cathédrale qui se situe Place de la Cathédrale dans le centre ville de Rouen rive droite.
Tout d’abord, Rouen, appelée « la ville aux 100 clochers » porte ce nom pour le nombre important d’églises.

La Cathédrale Notre Dame de Rouen, a été de nombreuse fois reconstruite depuis le IVe siècle. A sa construction en 1030 il s’agissait d’une cathédrale romane puis en 1145 elle est devenue cathédrale gothique. La fin de ses travaux est en 1506.

La Cathédrale « Notre Dame » de Rouen est un édifice construit sur deux cathédrales qui se sont préalablement succédé.
La première cathédrale fut complétée en 396 par l’évêque Victrice qui l’a construite de ses mains. Celle-ci sera dévastée par les envahisseurs normands.
La seconde cathédrale qui fut elle consacrée en 1063 en présence de Guillaume Le Conquérant sera achevée en 1250, bien qu’en l’an 1200, un incendie détruira le coeur roman où se tenait l’office. La cathédrale de Rouen a aussi le prestige d’avoir eu la visite du Roi de France Philippe Auguste en 1204.

La cathédrale est un monument très apprécié des habitants de la ville de Rouen. En effet, Elle a failli s’écrouler sous les bombardements de la seconde Guerre Mondiale mais c’était sans compter sur les habitants qui ont mis tout en oeuvre pour la sauver.

Aujourd’hui cette cathédrale est dominée par son style gothique. Cet édifice gothique est connu mondialement pour plusieurs raisons.
Tout d’abord pour sa taille importante avec une hauteur de 151 mètres et longue de 144 mètres.
Puis grâce au célèbre peintre impressionniste Monet.

En effet, à partir de 1892 Claude Monet a peint la cathédrale d’une trentaine de façons, à différents moments de la journée. Les tableaux n’étaient pas réalistes et précis car ce qu’il l’intéressait était de mettre en avant les variations de la lumière sur sa façade. Monet ne s’attardait donc pas sur les détails puisque le changement de lumière était fréquent et rapide.


Afin de réaliser ses oeuvres, Monet se trouvait dans le bâtiment en face au premier étage qui est aujourd’hui, la grande pharmacie de Rouen.

Depuis 2004, chaque été le soir, la Cathédrale est illuminée par projection vidéo. Cela est appelé les pixels et permet de raconter une partie ou un souvenir de l’histoire de Rouen et de la France. Chaque année les thèmes changent mais ont un lien et un objectif commun : rassembler et faire découvrir cette ville aux touristes. Leur objectif est réussi puisque chaque année les pixels sont un succès et attirent des milliers de personnes sur cette grande place.

En 2011 le thème était l’impressionnisme, pour cela, les oeuvres de Monet étaient projetées et cela était impressionnant et réaliste puisqu’on avait pour impression que la cathédrale changeait réellement de nuances et que le temps changeait.

Aujourd’hui la Cathédrale est le monument principal de Rouen, connu pour ses belles messes religieuses et son intérieur à couper le souffle, avec des vitraux magnifiques et un orgue imposant.

Manon, Laura, Siby, Sanoussy et Melvine

 

Publié dans Visite de Rouen, journée d'intégration 2017 | Commentaires fermés sur Journée d’intégration, visite de Rouen : la cathédrale

Journée d’intégration, visite de Rouen : le théâtre des arts

Théâtre des arts

L’Opéra de Rouen plus connu sous le nom de Théâtre des Arts fut construit par l’architecte François Guéroult entre 1774 et 1776 et inauguré le 29 juin 1776 avec Le Cid de Corneille.

Toutefois le théâtre sera détruit 10 ans plus tard par un incendie le 25 avril 1876.

Un nouveau bâtiment est alors construit sur le même emplacement que le précédent avec les plans de l’architecte Louis Sauvageot. Il est inauguré en 1882 mais brûle de nouveau, partiellement détruit dans l’incendie du quartier au moment de la prise de la ville par l’armée allemande le 9 juin 1940. Cependant les représentations continuèrent pendant la guerre jusqu’à son entière destruction par un bombardement américain en 1944.

Cette fois ci, la ville de Rouen décide la démolition totale et définitive du théâtre Sauvageot et souhaite sa reconstruction en bas de la Jeanne d’Arc rive droite.

Construit entre 1952 et 1962, le Théâtre des Arts que nous connaissons actuellement est donc le troisième du nom.

L’inauguration eut lieu le 11 décembre 1962 avec une représentation de L’Opéra Carmen.

Exploitant au mieux les possibilités du béton, le Théâtre des Arts est un édifice imposant. Une façade en marbre, quelque peu fière et austère, tournée vers la Seine, ouvre sur une salle à l’italienne, accueillante et confortable, pouvant contenir 1350 spectateurs.

Fraîchement renommée Opéra de Rouen Normandie, l’institution est actuellement financée par la Région Normandie, la Ville de Rouen, le Ministère de la Culture et de la Communication DRAC Normandie, le Département de l’Eure et la Métropole Rouen Normandie.

Geoffrey, Océane, Nélia, Aissata et Thomas

Publié dans Visite de Rouen, journée d'intégration 2017 | Commentaires fermés sur Journée d’intégration, visite de Rouen : le théâtre des arts

Journée d’intégration, visite de Rouen : l’abbatiale Saint Ouen

L’Abbaye Saint-Ouen

L’Abbaye Saint-Ouen est l’un des principaux monuments de Rouen. Elle fut d’abord l’un des plus puissants monastères bénédictins fondés en 553 sous le vocable Saint-Pierre. Au début cette abbaye portait le nom de « Saint Apôtre » mais elle fut ravagée par les Vikings en 841. Hidebert est le premier véritable abbé. C’est l’abbé Nicolas de Normandie qui reconstruit en 1062, l’église carolingienne en style roman dédiée à Saint-Pierre : elle accueille sa sépulture en 1090.

L’église subit un premier incendie en 1248, puis une suite d’incendie a ensuite régulièrement lieu. 

Les travaux de l’abbatiale gothique, qui depuis 1848 est classée monument historique, commencent en 1318 sous la direction de l’abbé Saint-Ouen et Jean Roussel. Ils furent ralentis par la guerre de 100ans.

L’ancien dortoir des moines est devenu l’hôtel de ville de Rouen. La façade occidentale de l’église a été construite en style néogothique entre 1845 et 1852 par Henri Gregoir qui a pris comme référence la cathédrale de Cologne.

L’abbaye Saint-Ouen a des proportions imposantes : 137 mètres de long sous 33 mètres de voûtes, elle a une architecture élancée c’est-à-dire fine mais haute et elle possède une luminosité exceptionnelle grâce à ses 80 vitraux d’origine de l’Orne. Le grand orgue est le dernier des grands instruments réalisés par Cavaillé-Coll.

Yélène, Margot, Louis, Lola, Moussa

Publié dans Visite de Rouen, journée d'intégration 2017 | Commentaires fermés sur Journée d’intégration, visite de Rouen : l’abbatiale Saint Ouen

Journée d’intégration, visite de Rouen / Le palais de justice

Présentation du Palais de Justice de Rouen

Le palais de justice de Rouen est l’ancien siège du parlement de Normandie, il fait partie des plus belles réalisations de l’architecture civile à la fin du Moyen-âge.

Il a été construit sous le règne de Louis d’Orléans gouverneur de la Normandie depuis 1492, qui est devenu roi de France en 1498 sous le nom de Louis XII, assisté par son conseiller l’Archevêque de Rouen qui devient ensuite Cardinal Georges d’Amboise. Ils décident ainsi ensemble de créer à la fin des travaux en 1499 une assemblée qui sera un échiquier permanent dont la principale fonction sera de rendre la justice.

Le début de la construction du palais commence à l’automne 1499, le palais sera long de 50 mètres, large de 16.5 mètres et haut de 10 mètres. Sa construction sera composée de pierre de Caumont ou Vernon pour les parties dures et de pierres de l’Oise pour les autres.

L’échiquier deviendra parlement de Normandie sous le règne de François Ier en 1515, cour souveraine dont les principales fonctions sont de rendre la justice en première instance, ou en appel devant les tribunaux de la province et l’ensemble de la Normandie.

Entre le XVIII et le XIXe sièce, le palais sera agrandi à plusieurs reprises, une partie sera même démolie pour être reconstruite et ce n’est qu’en 1884 que le palais de justice prend son aspect actuel.

Surviennent alors la seconde guerre mondiale et la préparation du débarquement en Normandie. De nombreux résistants sont enfermés dans les sous-sols du palais de justice avant d’être fusillés ou déportés dans des camps nazis.

Les bombardements par les alliés dans la nuit du 18 au 19 avril 1944, puis pendant toute la journée du 26 août 1944 au cours de laquelle est visé un central téléphonique de la rue St Lô, sont particulièrement dévastateurs pour le palais de justice de Rouen. Seule la partie datant du XIXème siècle, la cour d’appel, est partiellement épargnée.

Après des mesures de sauvegarde d’urgence menées par le service des Beaux Arts, une campagne de restauration de ces dommages est engagée dès 1946. Elle dure près de cinquante ans. Cette opération de restauration permet aussi des découvertes. Ainsi, le 11 août 1976, lors du décapage de la cour d’honneur en vue d’une repose de pavage, l’entreprise Lanfry met à jour une cavité ; les fouilles qui s’ensuivent révéleront qu’il s’agit d’une cave romane dont les remblais datent des XVIème et XVIIIème siècles et dont la destination reste un mystère.  

Ziyad, Simo, Baptiste, Thémis, Mathilde et Yntissar

Publié dans Visite de Rouen, journée d'intégration 2017 | Commentaires fermés sur Journée d’intégration, visite de Rouen / Le palais de justice

Journée d’intégration, visite de Rouen / Le Gros-Horloge

Le Gros Horloge

Le gros Horloge a été construit à la fin du XVe siècle. C’est l’horloge de la ville de Rouen. Il donne donc le nom à la rue où il se trouve : la rue du Gros Horloge.

Sa signification :

C’est une arche qui rejoint les deux côtés de la rue. Il est composé d’une aiguille unique qui montre lheure. Sous le chiffre VI à midi apparaît sur un char la divinité qui indique le jour de la semaine. Il y a également une grosse boule métallique qui permet de savoir les phases de la lune. Sur ce même monument, on peut trouver dautre éléments, tels que des moutons qui rappellent limportance du travail de la laine.

Sa situation :

La rue du Gros-Horloge est anciennement rue Couvoiserie qui est un monument emblématique de la ville. La rue est une voie piétonne pavée au centre de Rouen qui mène de la place du Vieux-Marché à la cathédrale Notre Dame et traverse la rue Jeanne d’Arc. La rue est l’une des voies les plus fréquentées de Rouen pour son ambiance historique et les nombreux commerces.

Des dates importantes :

En 1527: la rue est enjambée par une arche de pierre qui conduit alors à l’ancien Hôtel de Ville. En 1971: la première rue piétonne de France on y trouve de nombreuses maisons à colombages dont quelques-unes à encorbellement.

Ce monument peut être visité, les horaires sont indiqués sur le site http://www.rouentourisme.com/monuments/le-gros-horloge-736/

Victorine, Amélie, Jayson, Dorian et Mohammed

Publié dans Visite de Rouen, journée d'intégration 2017 | Commentaires fermés sur Journée d’intégration, visite de Rouen / Le Gros-Horloge

Journée d’intégration, visite de Rouen / Le musée des Beaux Arts

Le Musée des Beaux Arts de Rouen

Le Musée des Beaux Arts de Rouen est est l’un des principaux musées de région de France. Créé en 1801 et inauguré en 1809, sa rénovation complète ne sera aboutie qu’en 1994. Il s’agit d’un musée intercommunal qui bénéficie d’une réputation internationale grâce aux peintures, aux sculptures, aux dessins et aux objets d’art qui le composent. En plus de la présentation de ses collections, ce musée organise plusieurs expositions par an, dont certaines ont un retentissement international permettant l’accroissement du nombre de visiteurs : Par exemple en 2010, dans le cadre festival Normandie, l’exposition « Une ville pour l’impressionnisme : Monet, Pissaro, et Gauguin à Rouen » a attiré plus de 240 000 visiteurs !

Concernant son histoire, ce musée ne contenait au début que très peu d’oeuvres (environ 300 en 1823). Mais très vite, ce dernier ne va cesser de s’agrandir (on comptait 600 oeuvres en 1878), et ainsi va se former une renommée de « musée le plus complet » après Paris. Le maire de Rouen décide donc d’agrandir ce musée grâce à un projet qui va aboutir en 1880 avec l’ouverture d’une première aile, puis il va y avoir le projet d’une seconde aile en 1888. Au fur et à mesure le musée s’agrandit et c’est pendant le XXème siècle que les donations vont être les plus importantes : avec les impressionnistes François Depeaux, en 1909, puis Baderou qui feront des dons de 400 tableaux et 5000 dessins en 1975.

Mathieu, Myriam, Loïc, Siham et Sékina

Publié dans Visite de Rouen, journée d'intégration 2017 | Commentaires fermés sur Journée d’intégration, visite de Rouen / Le musée des Beaux Arts

Journée d’intégration / Visite de Rouen / Aître St Maclou

La semaine de rentrée s’est conclue par une journée d’intégration au cours de laquelle les étudiants ont pu découvrir Rouen. Le matin, les différents lieux composant le parcours de découverte étaient présentés par les étudiants eux-mêmes. Ainsi l’Aître St Maclou, présenté par Victor, Léa, Valentine et Hanane :

L’Aître Saint Maclou est le deuxième monument le plus visité après la cathédrale Notre Dame de Rouen.

Il dispose de nombreuses danses macabres, qui sont très fréquentes dans les cimetières du 15e et du 16e siècle. En général ces danses macabres sont très peu conservées, car peintes. Mais celles de l’Aître Saint Maclou sont dans un état exceptionnel, grâce au fait qu’elles soient sculptées. Cette caractéristique les rend alors uniques au monde.

Au 17e siècle, un chat noir pouvait être emmuré vivant pour empêcher le diable, qui s’incarnait en lui, de hanter la bâtisse. Celui de l’Aître Saint Maclou a été retrouvé dans les années 50 en restaurant les façades.

Le mot « Aître » signifie de base une cour intérieure des maisons romaines. Les églises installant de plus en plus de cimetières dans les aîtres, le mot a changé de sens. L’Aître Saint Maclou se remplissant trop vite lors de la peste, ils ont alors créé ce nouveau cimetière à la place d’un champ.

Victor, Léa, Valentine et Hanane

Publié dans Visite de Rouen, journée d'intégration 2017 | Commentaires fermés sur Journée d’intégration / Visite de Rouen / Aître St Maclou

Après-midi langues

Jeudi 9 mars 2017, les premières et deuxièmes années se sont retrouvées lors de notre maintenant traditionnelle après-midi de débats inter-langues.

Les étudiants se sont « affrontés » autour des sujets suivants : « En tant que citoyen, on se doit de voter », « Doit-on croire ce qu’on lit sur les réseaux sociaux ? », « Un monde sans frontières, une utopie ? » et « Le réchauffement climatique, une absurdité? »

Bravo à tous ceux qui ont participé, à quelque poste que ce soit, et félicitations aux nombreux étudiants de 1ère année qui ont osé se soumettre au regard des deuxièmes années et ont fait pour certains l’apprentissage de la frustration, qu’elle soit liée à la difficulté de développer les arguments avancés ou de s’imposer face à d’autres qui ont la parole plus facile !

Mais ceci n’était qu’une nouvelle étape dans la préparation aux rencontres langues inter-prépas qui auront lieu le 17 mai au lycée des Bruyères et où ils pourront confirmer les qualités dont ils ont fait preuve hier !

Publié dans Informations générales, La prépa au quotidien | Laisser un commentaire

Forum des écoles et séminaire culturel 2016/2017

Après près de trois longs mois à travailler et à s’habituer au rythme assez intense de la prépa, quoi de mieux qu’une petite pause culturelle pour rebooster les compteurs !?

Grâce à nos professeurs et à leur réseau, nous avons pu assister et participer à des conférences de professionnels, concernés par notre parcours actuel et celui à venir. Nous avons également eu la chance de poser toutes nos questions, d’exposer nos doutes et nos appréhensions aux étudiants en école de commerce , lors du forum du mercredi après midi.

20161130_111041
Après le forum des écoles de commerce, place à un forum culturel pour bien finir ces trois jours ! Trois jours qui nous ont permis de nous ouvrir au monde tant au niveau professionnel qu’au niveau culturel.

Jeudi matin, nous avons assisté à une conférence d’un Manager de manager qui nous a expliqué d’abord son parcours professionnel, puis les caractéristiques de son métier ainsi que le fonctionnement de celui-ci.
L’après-midi, un consultant et entrepreneur sans manque d’idées, nous a également fait part de son parcours professionnel et nous a expliqué le but de son métier. En deuxième partie, nous avons pu exposer nos idées de création d’entreprise. Quoi de mieux qu’être conseillé par un professionnel qui a de l’expérience dans ce domaine ?

Vendredi 2 décembre

Lors de cette matinée, un intervenant est venu nous parler de l’univers « musée » dans le contexte de la peinture. C’était l’occasion d’en apprendre un peu plus sur le monde de l’art.
Tâche assez fastidieuse qui consistait à nous éclairer sur cet univers, qui aujourd’hui, est devenu étranger pour certains. En prenant pour exemple, le sociologue Pierre Bourdieu, cet intervenant nous a expliqué la fonction de distinction sociale que le musée possède. Nous avons donc compris que derrière des peintures, il y a tellement plus que de la peinture ! Couleurs, formes, portée politique, techniques, il faut avouer que dorénavant, nous réfléchirons à deux fois avant de dire qu’il n’y a pas travail dans l’art moderne !
Grâce à cette expérience, nous avons pu en apprendre un peu plus sur cette matière que nous n’avons pas l’habitude d’étudier.
Après cela, nous ne pouvons qu’être plus attentifs et critiques face aux détails qui nous seront présentés.

img_20161202_101110
L’après-midi, nous avons été au musée des Beaux-Arts de Rouen où nous avons pu mettre en pratique ce qui nous avait été dit le matin. Nous avons vu plusieurs tableaux grâce à une visite guidée.

Ce qu’il faut en retenir : pour réellement comprendre un tableau, prenez le temps de vous poser deux minutes devant, contemplez-le et surtout comprenez-le !

Léa, Perrine et Jamie

Publié dans Informations générales, La prépa au quotidien | Commentaires fermés sur Forum des écoles et séminaire culturel 2016/2017