Compte-rendu du conseil d’école n°3

Ordre du jour, conseil d’école
Lundi 22 juin à 17h30
Présents : Mme Prieur Marie-christine-Mme Acher-Mme Picard-Mme Motais-Mme Avenel-Mme Prieur Claire-Mme Baude-Mme Blondin- directrice et enseignantes pour les 2 écoles
Mme Maillet, représentante du Sivos
Mmes Kipfer, Lecoeur, Delabarre, Langlère, Delesque , Varin, DeparoisMerisse, Autin, Sopalski : représentantes élues des parents d’élèves
Personnes excusées :
-Mme Sonn : Inspectrice de l’Education Nationale
– Mme Lagnel Marion, Mme Legrux: représentantes élues des parents d’élèves
Début de séance : 17h45
Secrétaire de séance : Mme Avenel
1) Effectifs de l’an prochain/organisation maternelle/élémentaire :
Maternelle : 31 GS 20 MS et 28 PS
Répartis en 2 PS/GS et 1 PS/MS
Elémentaire : 40 CP- 35 CE1- 33CE2- 36 CM1- 32 CM2
Répartis en 1 CP -1 CP/CE1-2 CE1/CE2-1 CE2/CM1- 2 CM1/CM2
2) Présentation des listes de fournitures pour les élémentaires :
Ont été présentées :
1 liste pour les élèves du dispositif Ulis uniquement
1 liste pour les élèves de CP
1 liste pour les élèves de CE1/CE2
1 liste pour les élèves de CM1/CM2
Les listes sont validées
3) Le bilan du projet d’école- les projets annuels
Le projet d’école et les projets annuels ont été avortés en cour de route à cause de la crise du covid.
En élémentaire : Les CM1/CM2 ont eu droit à l’intervention du château d’Eaucourt sur Somme dans l’enceinte de l’école avant la crise.
Musée de la vie quotidienne pour la classe de Mme Euzen et les CE2 de Mme Blondin.
1 spectacle au Drakkar pour les CE1/CE2 de Mme Euzen et les CE2 de Mme Blondin.
En maternelle : Le spectacle des 2 chardons a eu lieu. Les GS ont eu le temps de faire 2 des visites de musées prévues avant la crise.
4) Bilan coopérative scolaire
Le bilan de coopérative maternelle :
Solde année dernière : 3832,35 euros
Entrées : familles, sapins, calendriers (photos non encaissées) : 1501 euros
Sorties : semaine du goût, bibliothèque, occe, sortie musée des beaux arts, sapins, photos : 2384,47 euros.
Solde : 3285 euros
Le bilan de coopérative élémentaire :
Recettes : adhésion parents, sapins, jacinthes, galettes :4826 euros
Dépenses : château, sorties DSN, musées, cars, sacem, abonnement bibliothèque, Algues, occe, dvd, livres, petit matériel, cartouches d’encre : 3500 euros.
Solde : 9000 euros environ.
Proposition de prendre une photo de classe dehors à mettre sur clé USB ou envoi par mail aux parents avec demande d’autorisation avant la fin de l’année scolaire.
5) Pour l’année prochaine :
Photographe réservé pour octobre en élémentaire
Les intervenants musique/EPS / et la piscine :
Demandes au SIVOS :
Reconduction de Mme Delestre pour les créneaux musique des 7 classes du CP au CM2.
Reconduction de 30 créneaux piscine.
Reconduction du judo avec Mr Vallois du CP au CM2 à l’identique de cette année.
Demande de créneaux supplémentaires pour les Cycle 3 pour 2021 : demande des parents concernant les créneaux piscine.
Des créneaux piscine supplémentaires pour les CM ont été demandés par courrier au président du SIVOS transmis par mail le 12 novembre 2019 et le 6 février 2020. Cependant nous n’avons pas eu de retour de ces courriers. Avez-vous une réponse à nous apporter ?
Mme Maillet prend note de cette demande et transmettra au SIVOS. Pour cela le courrier déjà adressé lui sera envoyé par mail par Mme Euzen.
6) Sécurité : les alertes incendie pour les 2 écoles-le portillon pour le PPMS de la maternelle-bilan du déconfinement
Alerte incendie : 19 juin 2020 pour la maternelle
Alerte incendie en élémentaire le 26 mai avec une évacuation en 1 minute et 37 secondes avec un peu plus d’un tiers des effectifs et le protocole.
Bilan du déconfinement : depuis le 11 mai 71 élèves en élémentaire et 21 en maternelle (une élève de PS a « abandonné », le protocole étant trop dur à suivre pour elle) avaient repris le chemin de l’école. Il avait fallu compter 2 jours pour que les enfants aient pleinement intégré le protocole. Au final, les enfants s’étaient plutôt bien adaptés. Certains, dans les grands niveaux se sont interrogés de la pertinence de la reprise « comme avant » au 22 juin. Certains trouvaient cela rassurant que le premier protocole soit mis en place.
Les équipes enseignantes et directrices remarquent que si la reprise du 11 mai avait été faite en collaboration avec le SIVOS, celle du 22 juin a été beaucoup plus compliquée. Beaucoup de questions sont restées sans réponses jusqu’au vendredi notamment pour la remise en route ou pas des services. Ceci a généré beaucoup de stress au niveau des parents et des enseignantes. Les parents voulaient seulement des réponses claires qu’il y ait ou pas ces services afin de s’organiser. Les directrices signalent que la communication avec le sivos redevient difficile, comme avant le confinement. La secrétaire travaillant pour le sivos le lundi après-midi alors que les directrices sont en classe le lundi et sont déchargées plutôt les mardis et jeudis.
Du côté de l’équipe enseignante, même si nous sommes toutes contentes de retrouver l’ensemble de nos élèves, chambouler tout pour seulement 2 semaines a semblé un peu « dommage », une alternance dés le début avec tout le monde aurait peut-être permis un retour plus « dynamique » et plus profitable à tous. Tout le monde (parents et enseignants) s’accorde à dire que cela est tout de même une bonne chose. Du côté des parents, le retour de tous les enfants est un soulagement. Les directrices signalent cependant qu’elles n’ont jamais refusé un seul enfant volontaire depuis le déconfinement et ont même gardé le pôle d’accueil ouvert jusqu’au 25 mai.
7) Point ménage et cantine, transport et garderie
-Mme Euzen rappelle que la garderie demeure fermée pour éviter les brassages, le transport scolaire a repris en évitant les brassages mais ça n’est pas possible à 100%. Les parents d’élèves tout comme les enseignantes déplorent le manque de communication à ce sujet et les tensions grandissantes. Mme Euzen rappelle que le protocole est national et n’a pas été décidé par les enseignantes et qu’il est dommage que ce protocole respecté par les enseignantes ne le soit pas au moment du transport et dés l’arrivée des élèves dans l’école. Les élèves de maternelle arrivant en élémentaire peuvent être amenés à se mélanger avec les élémentaires et à utiliser les sanitaires élémentaires.
Les parents signalent qu’ils auraient aimé que le SIVOS leur demande en amont qui avait vraiment besoin du car et ne pouvait pas faire autrement. Certains parents signalent utiliser le car mais être néanmoins inquiets quant au mélange des groupes. Le SIVOS ayant déjà signalé que c’était trop contraignant pour eux et le délai trop court. Cela correspondait pourtant à une attente des parents d’élèves afin de minimiser le brassage lors de la reprise de ce service.
-Depuis le déconfinement, le ménage est plus soutenu. Nous remarquons que globalement l’école est plus propre. Les sanitaires sont nettoyés en milieu de journée puis le soir. Les élèves et adultes de l’école notent une grande amélioration au niveau de la propreté et de l’odeur des sanitaires. Il semble aussi que le fait de condamner les urinoirs permette d’avoir moins de remontées d’odeurs dans les sanitaires garçons.
-Par contre, avoir des produits n’est pas toujours simple et ne pas savoir si nous aurons du savon et du papier en quantité suffisante semaine après semaine est devenu stressant pour les adultes de l’école qui doivent assurer de nombreux lavages de mains au quotidien. Nous sommes très vigilantes sur les quantités utilisées par nos élèves mais nous sommes aussi prises par les apprentissages et ne pouvons pas toujours compter chaque feuille de papier… Nous aimerions un peu plus de confiance à ce niveau de la part du SIVOS, nous sommes conscientes que cela a occasionné des frais mais nous ne consommons pas le papier et savon par plaisir mais par nécessité. La crise n’est pas de notre fait, comme tout le monde, nous faisons avec. Courir après ce matériel fait perdre beaucoup de temps à tout le monde, autant du côté du personnel du SIVOS que de notre côté.
Par ailleurs, les équipes enseignantes trouvent anormal de devoir palier au manque de matériel qui devrait être fourni par le SIVOS. Cela dure depuis longtemps, bien avant la crise du covid et ce manque de bienveillance pèse très lourd sur l’équipe.
-L’an prochain, nous n’aurons plus d’élèves de maternelle en élémentaire. Aussi, la présence de Kati, atsem pour la classe contenant des maternelles, ne semble plus requise. Cependant, maintenir sa présence pourrait nous être précieux :
->Elle pourrait assurer le nettoyage en milieu de journée des sanitaires et permettre un niveau de propreté plus convenable le matin comme l’après-midi.
->La mairie et l’école ont participé l’an dernier au plan bibliothèque, ce qui a permis à l’éducation nationale d’offrir pour 1000 euros de livres à l’école. Cependant, personne n’est disponible pour ranger les nouveaux livres, les enregistrer, les recouvrir, gérer la bibliothèque au quotidien. Epifaj a commencé à restaurer nos meubles qui sont superbes et Mme Romet est venue plusieurs fois pour le « lancement » de la BCD mais il faut maintenant ranger et entretenir cette BCD… Kati pourrait alors gérer le rangement, classement, enregistrement des livres. Elle pourrait aussi prendre les enfants en demi-groupe pour l’emprunt de livres comme cela se fait dans beaucoup d’écoles. Nous n’avons pas de personnel supplémentaire qui pourrait tenir cette fonction mais Kati pourrait en être tout à fait capable.
->De plus, avoir un personnel du SIVOS sur place comme cela se fait dans beaucoup d’école peut être utile au quotidien, car entre un élève de GS du mois de juin et un élève de CP en septembre il n’y a pas grande différence. Il arrive régulièrement dans l’année que nous ayons des pipis ou vomis en classe. N’avoir personne à dispo nous oblige à nettoyer et changer les enfants seules tout en « tenant » la classe, ce qui relève souvent de la prestidigitation.
->Enfin, dans le contexte actuel, avoir un personnel supplémentaire qui puisse emmener les enfants aux toilettes s’ils en ont besoin durant le temps de classe, en veillant aux gestes barrières, prendre soin de vérifier que le savon et papier sont présents en quantité suffisante (puisqu’il ne nous est plus permis de réajuster nous même, interdiction ayant été faite à Mme Euzen de se servir elle-même dans la réserve quand en l’absence du personnel elle constate qu’il n’ y a plus de savon par exemple…) n’est pas un luxe mais une nécessité.
Aussi, avoir quelqu’un de présent sur l’école au moins les matins ou les après-midis serait très très appréciable.
-Après les inquiétudes des premiers jours, finalement le protocole cantine élaboré fonctionne plutôt bien et permet d’accueillir tous les élèves inscrits avec un repas chaud selon 2 services. Le plan de circulation ayant été fait avec Mme Euzen , il est basé sur les protocoles de circulation du temps scolaire.
Il a été signalé lors du conseil d’école, que les élèves de maternelle étaient tous mélangés après la cantine, sur le temps du midi, les enfants n’étant pas remis « dans leur zone » à ce moment-là faute de personnel. Les directrices ont répondu que ce temps était de la responsabilité du SIVOS.
8) Point sur les travaux-présentation de devis pour le matériel informatique qui ne fonctionne plus…
– des étagères et tablettes en bois ont été demandées dans plusieurs classes et la salle des maîtres pour la prochaine rentrée en élémentaire.
-Les enseignantes d’élémentaire aimeraient que la prise USB et le câble HDMI permettant de connecter les ordinateurs au vidéoprojecteur soient à côté du tableau et non pas au fond de la classe. En effet, il n’est pas évident de montrer des choses au tableau sur ce que l’on projette depuis le fond de la classe. Mr Chandelier a vu cela avec Mme Avenel, c’est techniquement possible si on peut lui fournir les câbles nécessaires.
– Vérification de toutes les fenêtres de l’école élémentaire qui ferment très mal.
-Concernant les bancs, tables et boîtes à livres pour l’élémentaire. Nous avons compris que le budget que cela nécessiterait ne pourra pas être pris en compte par le SIVOS. Aussi, si nous arrivons à trouver un lycée pro qui veuille bien nous les fabriquer, est ce que les comètes seraient prêtes à envisager de financer ce projet ? Certains parents élus faisant parti de l’association répondent qu’étant donné les circonstances, elle n’a pas actuellement le budget mais qu’elle est d’accord sur le principe et accepte de recevoir le devis.
– Rappel de la demande de Mmes Picard et Prieur pour des carrés potager dont le plan avait été donné à Mr Delarue au 2ème conseil d’école. La coopérative scolaire veut bien financer l’achat du matériel puisqu’il s’agit de matériel pour un projet de classe mais ne peut ni transporter ni monter les planches de bois.
-Mme Prieur Claire n’a plus d’ordinateur dans sa classe. Celui-ci ne fonctionne plus. Cela a été signalé dés le premier conseil d’école et un devis a été présenté ce jour-là pour le remplacement de l’ordinateur. Cependant nous sommes sans nouvelles du SIVOS à ce sujet. Ceci est d’autant plus dommage que du coup, l’utilisation du vidéoprojecteur de la classe, acheté il y a tout juste 1 an et demi est réduite voire inexistante. En effet, sauf emprunter un autre PC quand cela est possible, Mme Prieur ne peut donc que peu utiliser ce matériel pourtant neuf et très pratique…
-Mmes Baude et Picard n’ont plus d’imprimante fonctionnelle non plus. Un devis avait également été présenté lors du premier conseil d’école mais il est également resté sans retour… Ces 2 collègues ne peuvent donc plus scanner de documents et imprimer ces mêmes documents en couleur quand cela est nécessaire.
Les devis imprimante et ordinateur ont été donnés de nouveau ce jour, à Mme Maillet.
-L’installation d’un nouveau tableau est en cour de demande dans la classe de Mme Euzen (tableau acheté sur le budget classe).
– le photocopieur de la maternelle est à ce jour non réparé, les enseignantes de maternelle viennent en élémentaire pour faire leurs photocopies. Aucune nouvelle concernant une éventuelle réparation malgré les relances de Mme Prieur.
-Mme Acher, en maternelle, renouvelle sa demande de stores dans sa classe.
– Relance pour le portail côté HLM pour le plan d’évacuation PPMS en maternelle.
Les parents d’élèves élus aimeraient que quelque chose soit fait pour l’entretien des espaces verts autour de l’école (ronces notamment) et pour la propreté (mégots de cigarette, canettes de bière, déchets au sol,…) ; une demande avait été faite au précédent conseil d’école pour des marquages au sol et des mesures anti- vapotage (poubelles, signalisation, etc). La clôture de l’école a été à nouveau évoquée.
La séance est levée à 19h50.

Numéro vert pour les parents

L’EPE 76*, avec l’EPE 14** et l’Union régionale des Ecole des parents et des Educateurs de Normandie (UREPE Normandie), ouvre un numéro vert gratuit pour les parents. Tous vivent une situation familiale quotidienne inédite en raison du confinement lié à l’épidémie du Coronavirus 19.
Nous sommes donc à l’écoute des « parents confinés » … Parce qu’être père et/ou mère confiné(es) n’est pas facile.
Parler avec quelqu’un au bout du fil … ça peut aider ! « Je n’en peux plus … » « Les enfants ont peur … »
Un besoin de parler ? Un conseil ? Une question urgente ? …
Parlons ensemble !
Un numéro vert (0 805 382 300) est là pour vous permettre d’être écouté par un professionnel de l’enfance, de la relation parent-enfant et des conflits intrafamiliaux, pour partager angoisses et doutes, pour poser des questions ou exprimer ses difficultés du quotidien, pour vous soutenir votre accompagnement dans la scolarité de vos enfants et vous aider à vous protéger de la maltraitance et des violences.
Appelez-nous : Nous sommes joignables chaque jour de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 22h
Les appels sont anonymes. Si les parents le souhaitent, ils peuvent être recontactés. Les échanges sont confidentiels et les coordonnées sont protégées.