Solidarité et restos du cœur !

Solidarité Commentaires fermés sur Solidarité et restos du cœur !

Une collecte de jouets est organisée par les restos du cœur !

resto

Si vous souhaitez participer, vous pouvez déposer vos objets au local des restos du cœur (lundi et vendredi matin) ou au centre de loisirs (Claire) du Manoir/Seine….avant le 30 novembre !

Merci à tous !

L’équipe enseignante

la citrouille d’Halloween !

Les fêtes Commentaires fermés sur la citrouille d’Halloween !

Il faut : 

  • choisir une belle grosse citrouillechoisir la citrouille

  • creuser la citrouille avec une cuillère, retirer les grainescreuser la citrouille halloween

  • dessiner le visage de la citrouille et le découper Dessiner la citrouille d'Halloween

  • placer la bougieajouter la bougie d'Halloween

Belle fête d’Halloween à tous !

Shanna et Mathilde

 

La trace du lynx

Pas bêtes les bêtes ! Commentaires fermés sur La trace du lynx

Le lynx est un félin carnivore que l’on trouvait un peu partout sur la planète. Autrefois répandu dans toutes les forêts de plaine, il ne reste que quelques populations isolées dans les régions montagneuses. En 2002, on dénombrait 2 500 lynx en Scandinavie, 2 200 dans les Carpates et 2 000 en Russie européenne. E n France, on en trouvait 150 dans les Alpes, entre 50 et 100 dans les Pyrénées et 20 dans les Vosges.

lynx_lynx_poing

Matéo et Tom

 

Pour Angèle…Quand tu seras partie

Poésie, Vie de l'école Commentaires fermés sur Pour Angèle…Quand tu seras partie

Quand tu seras partie… Angèle,

Je t’écrirai,

Je te dirai

Ce qui se passe ici,

Tous les petits riens

De ma vie,

Le temps qu’il fait,

Le vent, la pluie,

Ce qui se fait,

Ce qui se dit,

Ce qui se tait,

Ceux qui meurent,

Ceux qui restent,

Ceux qui naissent ;

Ceux qui pleurent,

Mes doutes, mes soucis,

Mes rêves, mes éclaircies…

Je te dirai ce que je suis, ce que je voudrais être…

Mais, liras-tu mes lettres ?

R Gélis

Poème choisi par Matéo pour Angèle qui quitte l’école pour aller à Eu

 

La cité des sciences Le corps humain

Sciences Commentaires fermés sur La cité des sciences Le corps humain

 

Nous sommes allés avec la classe de ce2 à la cité des sciences.

Nous avons fait plusieurs ateliers sur le corps pour comprendre comment il fonctionnait.

Notre corps et l’électricité :

Avec nos camarades nous avons fait une ronde avec des mains  positionnées sur une table avec une ampoule éteinte. Grâce à notre ronde nous avons allumé l’ampoule qui était éteinte.

On a appris que notre corps permettait de conduire l’électricité.

lilou-eleo

Lilou et Eléonore 

La nouvelle de Mathilde !

La nouvelle de....! Commentaires fermés sur La nouvelle de Mathilde !

mathilde

Chanson de la rose des vents

Poésie Commentaires fermés sur Chanson de la rose des vents

C’est le vent du sud qui fait l’amour aux scabieuses

C’est le vent du sud qui fait  l’amour  au soleil

 C’est le vent du Nord qui fait la mort à la terre

C’est le vent du Nord qui fait la mort à l’amour

C’est le vent d’Ouest qui fait le songe à la mer

C’est le vent d’Ouest qui  fait le songe au soleil

C’est le vent d’Est qui fait le jour à la nuit

Et c’est le vent d’Est qui  fait le jour à la vie.

Georges E.Clan

Poésie choisie par Jeanne

La cité des sciences : l’électricité

Non classé, Sciences, Vie de l'école Commentaires fermés sur La cité des sciences : l’électricité

Nous sommes allés à la cité des sciences et 

J’ai joué :

Il y a un jeu où il faut tirer sur un fil électrique. Le fil ne casse pas et il emmène tout sur son passage … on arrache les murs, les poteaux électriques jusqu’à l’ usine électrique.

img_7234

J’ai compris :

L’électricité de la maison vient d’une usine. L’électricité voyage dans un fil qui rétrécit de plus en plus vers la maison. Ce sont les transformateurs qui rapetissent la puissance de l’électricité pour qu’elle passe dans des fils plus petits.

Cyprien, Axel H et Mattéo

L’école fermée

Poésie Commentaires fermés sur L’école fermée

Dans l’école fermée, les livres sont fanés,

Ils ont perdu toutes leurs feuilles :

Pages mortes entassées

Dans la bibliothèque éteinte.

Dans l’école fermée,

Les murs ne sourient plus.

Plus de grains de beauté,

Plus de taches de rousseur.

Les voici gris, laids, ridés,

Avec des traces de moisi

Et des larmes figées

Au papier des fenêtres.

Dans l’école fermée,

 Ça ne sent plus les cheveux mouillés,

Ni le papier torturé,

Ni le chewing-gum clandestin…

Ça sent la poussière définitive:

Celle qui a le goût de la cendre.

Robert Gélis

Poème choisi par Angèle et Jeanne

HALLOWEEN

Les fêtes Commentaires fermés sur HALLOWEEN

Il y a plus de 2500 ans, les gaulois terminaient l’année le 31 octobre.

Ce dernier jour, ils disaient que les esprits des morts pourraient faire une visite à leurs  parents. Le Dieu de la mort rassemblait les âmes de ceux qui étaient morts durant l’année. C’était la fête de la mort, c’est pour cela que tout les ans on se déguise en fantôme, citrouille,  sorcière et autres monstres. 

Halloween

MATHILDE ET SHANNA 

Rectorat de Rouen

Articles RSS Commentaires RSS Connexion