Archive pour la catégorie 'Rencontre'

Mai 09 2011

Thomas Jouanneau

Carte situant la base Dumont d’Urville et le Dôme C en Terre Adélie

 

 

 

 

 

 

Thomas Jouanneau est un photographe qui vit en Normandie.

Ses photographies portent généralement sur deux thèmes : les grands espaces naturels et la vie de la société française. De 1999 à 2001, il a été membre de l’agence Sygma. Dans cette agence, il a couvert l’actualité nationale et internationale.

En 2002, il a décidé de devenir indépendant. A sa création, il a rejoint la maison de photographes Signatures.

Entre 1999 et 2004, il a mené un travail important sur la police et la délinquance ; ce qui a fait objet à de nombreuses publications dans les magazines.

De 2000 à 2006, il commence à s’intéresser aux Terres Australes et Antarctique Française.

En 2008, il publie Portraits polaires-Antarctique, sur la route du Concordia.

Depuis 2009, il mène un travail documentaire intitulé Le village, chronique de la vie ordinaire (et extraordinaire) d’un bourg en Normandie. Emilie B, 4éme3

 

Thomas Jouanneau est venu, le vendredi 18 février, nous raconter son expédition

« Sur la route de Concordia ». Il nous a fait partager son expérience de la photographie en milieu extrême.

Voici quelques extraits des échanges entre les élèves de quatrième et T.Jouanneau.

Compte rendu de Timothée Picquet.

 

Emilie B

1 – Avez vous hésité avant de partir ?

Non, je n’ai pas hésité avant de partir car je me suis battu pour y aller.

 

 

Lucas B

2 – Comment fait-on pour faire des photos a -70°C ?

Je n’ai pas fait pas de photos a -70°C car je suis allé en Antarctique au printemps.

Il fait au minimum -30°C, alors. Le problème est que l’appareil se décharge plus rapidement lorsque la température est négative.

 

3 – Est-ce que vous vous êtes bien intégré à l’équipe scientifique ?

Oui, je me suis bien intégré, j’ai trouvé les gens très sympathiques.

Il règne une bonne ambiance.

 

4 – Est-ce que vous aimez ce type d’opération extrême ?

Oui, j’ai bien aimé.

 

5 – Quel type de désert préférez-vous, chaud ou froid ?

Je préfère le désert froid au désert chaud.

 

Fanny

6 – Comment s’est passé la navigation à bord du bateau l’Astrolabe ?

Lorsque nous sommes arrivés dans la glace avec l’astrolabe nous avons été coincés.

 

Adèle

7 – Avez-vous atteint vos objectifs en partant au pôle Sud ?

Je suis parti avec l’objectif de faire un reportage sur les scientifiques, les techniciens, les logisticiens qui ont choisi cet ailleurs qu’est l’Antarctique.

Je raconte la vie quotidienne dans ces bases, la cohabitation avec les manchots empereurs, et la splendeur de ce grand désert blanc.

 

Commentaires fermés sur Thomas Jouanneau