Déc 07 2011

Voyage en Allemagne.

Publié par

Mercredi 7 décembre: les journées se refroidissent et le vent souffle sur le campus scolaire. Nous nous retrouvons tous dans l´oasis de l´école, à l´ombre des bananiers et au pied du sapin de Noel.
Nous attendons le bus pour l´espace d´escalade qui nous a été réservés.

9:00 Nous enfilons les harnais et écoutons le moniteur qui nous rappelle les consignes pour escalader la parois de cet endroit atypique. Les élèves se concentrent et se souviennent des cours d´escalade de leur professeur de sport. Jusque là, aucun problème…. puis nous nous hissons lentement vers les hauteurs sous l´oeil attentif de la personne qui assure au sol. Coralie escalade la parois, s´envole sous le regard médusé des professeurs. Khodia et Nasrine s´y essaient sans difficultés, Steven est déjà tres loin. J´ai le vertige…

11h00: les éléves fatiguent, s´allongent et plaisantent en allemand, anglais et francais.

12h30: nous repartons en bus de ville à la Gesamtschule pour y déjeuner sur le pouce ou prendre un repas chaud.
Dans un coin du réfectoire scolaire, les rires s´íntensifient  et attirent l´attention des jeunes Allemand curieux de cette présnce francaise. Un jeu avec les mains et chanté s´organise autour de Mélodie, Evi, Coralie, Khodia, Morgane, Carine, Louisa, Nasrine et Coralie. La mayonnaise franco-allemande prend et monte! Le regard de Coralie attire Leonard qui aimerait bien parler francais mais n´ose pas….

!4: 00 salle polyvalente de la Gesamtschule. Nous préparons la salle pour notre fete d´adieu. Nous installons les chaises alors que Jan-Simon esquisse des notes au piano puis joue des morceaux contemporains. Les filles francaises s´attroupent autour de lui et commencent à chantonner des airs anglais et britanniques: Jan-Simon a un sourire radieux, ses doigts trottinent et courrent sur le clavier. Les chansons s´enchainent et, lui, il continue de les accompagner au piano. Tableau touchant de cette rencontre musicale……

14: 15 M. Becker, le proviseur , arrive en courant , un peu essouflé. Nous nous réjouissons de le voir et je remercie l´école de Bornheim, Mme Knorr et Mme Warnke, l´équipe de professeurs ainsi que les élèves et leur famille pour leur chaleureux accueil. Maeva, Virginie et Khodia lisent avec sérieux un petit texte de remerciement en allemand adressé aux familles. « Nous nous réjouissons de vous revoir en juin « .

L´émotion est intense. M. Gallais remet un livre sur la Normandie à M. le Proviseur, en souvenir de notre passage fugace…
Puis , Mme Warnke propose une activité théatrale sur Cendrillon en francais et en allemand. Les Francais jouent la pièce en allemand et les Allemands jouent la pièce en Francais. Fous rires assurés.

Enfin, nous remettons les petits lots aux gagnants du rallye pédestre organisé à Bonn en début de semaine.

16:15: le buffet du gouter est ouvert. On s´arrache les Gummibärchen (petits bonbons haribos en forme d´oursons), les chips et les chocolats. Le Stollen (gateau de la région de Dresde qui ressemble à du cake et saupoudré de sucre glace) et les Lebkuchen (sorte de pain d´épice parfumé à la canelle) trouvent des amateurs. Cela sent Noel. Les sourires de satisfaction illuminent les visages de ces élèves francais et allemands heureux d´avoir vécu une si belle expérience.

Oui, l´amitié franco-allemande existe et nous la vivons. Nos éléves pourront en témoigner.

Jeudi 8 décembre, 8:00: nous appréhendons le départ et la séparation mais nous nous réjouissons de revenir à la maison.

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Ecrire une réponse

*