Déc 17 2013

Un amour de moi

Publié par

Cher journal,

Il était huit heures quand j’arrivai dans la cour de récréation, je m’apprêtais à dire bonjour à ma meilleure copine Juliette, mais avant cela, je consultai mon reflet dans la vitre de permanence du collège. Ma mèche était mal mise, je la redressai fièrement en me disant : « Je suis sublime, quand même. »

C’est alors que je vis dans mon reflet un autre visage, tout aussi sublime que le mien. Qui était-ce donc ? Je ne l’avais jamais remarqué au collège. Le reflet me salua timidement et disparut. Je me retournai, mais ne retrouvai plus cette personne dans la foule. Je me disais que cela n’était pas grave, que je lui parlerai à la récréation de dix heures, ou à celle de midi, ou à celle de quinze heures… il fallait que je lui dise à quel point je l’aimais.

Une amie vint vers moi. Je lui dis :

« Chacha ! » (c’était son petit surnom. D’ailleurs, j’ai oublié son vrai prénom. Charlotte ? Charline ?) Elle me répondit d’une voix posée et très rassurante :

« Oui, Chouchoutte. (j’aime quand elle m’appelle ainsi)

-Je suis amoureuse d’une nouvelle élève.

-Ne me dis pas que tu es encore amoureuse de ton Claude ! » Elle me regardait avec des yeux à la fois exorbités et méprisants. Elle ajouta : « J’espère que tu plaisantes ?

-Non ! Pourquoi ? Et c’est qui, mon Claude ? »

Mais Chacha était déjà partie en parler autour d’elle. J’entendais les autres élèves ricaner.

De l’élève anonyme, j’étais passée à la personne la moins fréquentable du collège. J’étais au cœur de toutes les conversations. Tout le monde s’était assemblé autour de moi et me regardait avec dédain. « Mais qu’est-ce que j’ai fait pour mériter toutes ces moqueries? », criai-je.

Tout d’un coup, une personne fendit la foule et se dirigea vers moi. C’était la même personne que j’avais vue dans le reflet : « C’est vrai que tu m’aimes ?, me demanda-t-elle.

-Euh… Oui, mais ne le prends pas mal s’il te plaît. Désolée d’avoir pu songer qu’entre toi et moi ça puisse fonctionner. » Elle me regarda et m’embrassa. Un choc se produisit en moi….

_______

 

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Ecrire une réponse

*