Déc 17 2013

Dominique

Publié par

Bertrand était un célibataire endurci, qui appréciait surtout la compagnie de ses deux seuls amis, Julia et Bernard.

Un beau jour, alors qu’il partait les rejoindre dans un bar, il fut bousculé par une personne sur le trottoir. Celle-ci lui renversa la tasse de café qu’elle tenait. Elle bredouilla des excuses tout en jetant un regard éploré à Bertrand. Celui-ci, d’abord fâché d’être mis en retard et de devoir nettoyer son beau costume, fut profondément troublé. Il voyait bien que cette personne était confuse. Il sentait en elle une fragilité profonde. Il l’invita à s’asseoir à une terrasse pour reprendre ses esprits.

Cet individu s’appelait Dominique. Il avait perdu son emploi la veille. Les larmes affleuraient sur le bord des paupières. Bertrand se sentit fondre, littéralement émerveillé devant ce visage qui disait la souffrance et l’appel au secours. Ses traits étaient doux. La carapace du vieux célibataire fondit : c’était le coup de foudre.

Au même moment, Julia, qui passait sur le trottoir d’en face, aperçut la scène : elle voyait l’individu de dos, et son ami Bertrand qui semblait éperdument sous le charme. Elle s’interrogea : Bertrand était-il amoureux ? Qui était cet homme vêtu d’un blouson en cuir piqué de clous sur les épaules, portant un béret marron ?

Julia, qui avait toujours secrètement espéré vivre une relation avec Bertrand, fut à partir de ce moment-là affreusement jalouse. Elle rejoignit Bernard au café et lui raconta sa blessure. Bernard fut touché. Que son ami ait des goûts homosexuels ne le dérangeait nullement. Mais qu’il fasse du mal à Julia, non !

Lorsque Bertrand les rejoignit, un sourire aux lèvres et l’œil perdu dans de tendres pensées, ils réglèrent l’addition et saluèrent froidement leur ami.

« Tu es en retard.

-Les amis, il m’arrive quelque chose de merveilleux !, s’exclama Bertrand.

-On ne veut pas le savoir, souffla nerveusement Julia.

-Je suis amoureux de Dominique ! »

Bernard haussa les épaules et emboîta le pas à Julia. Cependant, il était intrigué. Il décida d’en savoir plus sur Dominique. Il suivit Bertrand jusqu’au café où ce dernier avait laissé Dominique. Bertrand avait prévu de la rejoindre après avoir honoré le rendez-vous avec ses amis. Il les vit discuter et rire ensemble. Il regarda attentivement Dominique : ce manteau, ce béret, c’était…

____________________________________________

 

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Ecrire une réponse

*