Déc 17 2013

Cauchemar dans la cabane

Publié par

 

Cette scène se déroule au milieu de la forêt, dans une cabane abandonnée. Nous étions cinq dont Eloïse, Georges, Maria, Jean et moi. C’était mes meilleurs amis, j’étais persuadé que nous allions nous amuser même si entre Georges et Maria ce n’était pas la grande joie.

Justement, alors que nous étions installés, Maria décida de quitter la cabane pour aller en forêt. Elle ne se doutait pas de ce que je lui réservais. Je lui fis pousser un cri monstrueux. Pris de panique, nous décidâmes d’aller à sa recherche. Nous retrouvâmes Maria à terre, tétanisée, les membres raides.

Jean décida de l’aider en la tirant par le bras. Une fois rentrés dans la cabane, nous remarquâmes une attitude inhabituelle chez elle. Elle faisait des mouvements saccadés. Ses yeux restaient fixes et grands ouverts. « Nous ne sommes pas seuls. », murmurait-elle d’une voix blanche.

Je lui mis un revolver dans la main. Elle fit craquer étrangement son cou, sa tête se pencha sur l’épaule droite. « Ce soir vous allez tous mourir », dit-elle avant de s’écrouler sur le sol. Elle ne tenait pas sur ses jambes. Georges intervint : il se dirigeait vers elle lorsqu’elle se redressa brusquement et « Pan ! », lui tira une balle entre les deux yeux. Adieu, Georges.

Eloïse et moi nous jetâmes alors sur Maria. Sa peau était toute molle, toute froide. A deux, nous la jetâmes dans le grenier et refermâmes la trappe, laissant notre pauvre amie sombrer dans la folie.

Je voulais emmener Eloïse et Jean à l’extérieur mais au moment où je les poussai vers la sortie, ils se retournèrent, faisant craquer leur cou comme Maria. Chacun tenait un couteau à la main. Ils s’avançaient vers moi quand…

________________________________

 

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Ecrire une réponse

*