Mar 22 2016

Dans les coulisses du pouvoir : l’Assemblée Nationale !

Publié par à 11 h 04 min dans Histoire-Géo.

IMG_9187-bisIls y étaient : le lundi 7 Mars, deux classes de 3èmes se sont rendues au Palais Bourbon à l’invitation de M. Destans, député de l’Eure, qui était venu présenter son rôle et sa fonction la semaine précédente. L’après-midi, les élèves ont pu accomplir leur devoir de mémoire en visitant le mémorial de la Shoah. Voici des extraits des comptes-rendus « bruts » rédigés par les élèves qui ont montré leur vif intérêt lors de cette sortie : à renouveler !

« L’Assemblée Nationale forme avec le Sénat, le Parlement de la cinquième République ; ils possèdent le pouvoir législatif (pouvoir de faire les lois). Le président de l’Assemblée Nationale est Claude Bartolone : il a pour rôle l’organisation du travail parlementaire et la direction des débats en séance publique. Les députés sont répartis selon leur étiquette politique, plus le député est à gauche, plus il va être placé à gauche du président. M. Destans est assis au siège 625 parmi les socialistes. Dans l’hémicycle, le fauteuil du président n’est pas placé plus haut que le dernier rang des députés. » (Martin)
« Le public et les journalistes sont placés dans les loges en hauteur. Après avoir vu le banc des ministres et la tribune de l’orateur, nous sommes montés nous asseoir dans ces loges pour une vue d’ensemble. » (Dieudonné)

« L’Assemblée Nationale est un lieu de travail servant à la démocratie de la République Française. Dans cette assemblée, il y a une partie très importante où se passent plusieurs débats politiques, les votes des lois par des hommes et des femmes politiques appelés députés, cette partie se nomme l’hémicycle. J’ai été impressionné par la taille de l’hémicycle car à la télé, il est plus grand que dans la réalité. » (Dylan)
« L’hémicycle m’a impressionnée : tout m’a paru authentique : des sièges sont marqués avec les noms de députés célèbres, avec des micros devant et des boutons pour le vote. » (Mahawa)
« Je ne pensais pas un jour rentrer dans l’hémicycle que je vois à la télé. Ce n’est donné à tout le monde de le visiter. » (Medhi)
IMG_9216« Les bâtiments m’ont paru gigantesques sauf l’hémicycle que j’imaginais plus grande. Je n’ai pas cessé de me demander quelle était la valeur de ce palais et de ses nombreuses oeuvres d’art ; en effet tout est doré, soigné et ancien. Lors de la visite de la Bibliothèque, on aurait pu croire à un lieu de tournage de film d’Harry Potter. J’ai vraiment été époustouflé par ce palais, par sa grandeur, sa puissance et son histoire.» (Martin)
« La bibliothèque est immense et magnifique. Elle renferme 70 000 livres et quelques centaines de milles en réserve. Puis nous avons vu des sculptures de Marianne et sur une peinture d’une pièce, le peintre a fait 4 yeux à Océanos car avec le changement de régime politique, il devait désormais regardé vers l’hémicycle. Nous sommes sortis dehors pour visiter la cour d’honneur où se trouve une sphère noire de 17 tonnes : « la sphère des droits de l’homme ». C’est pour cela qu’autour, il y a des sortes de plaques où sont inscrits les 17 articles de la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen. Cette sphère a été construite pour le bicentenaire de la Révolution Française.» (Valentine)

« Cette sortie a été une sortie éducative, instructive et incroyable. »(Dylan)
« Nous avons vu beaucoup d’oeuvres d’art, des objets de luxe, des députés et des employés. De nombreuses choses étaient en or, également en bronze. Nous avons visité une grande salle recouvert d’or avec des objets de valeur sur les murs et les plafonds. C’est la salle des fêtes. Elle permet de rejoindre l’hôtel de Lassay, siège de la présidence de l’ Assemblée à l’hémicycle. Elle a été aménagé en 1845 dans un décor inspiré de la Renaissance. Elle m’a fait pensé à la Galerie des Glaces à Versailles. » (Lilian)

Il y a aussi la grande rotonde, le lieu de passage le plus emprunté du palais Bourbon. Le salon Pujol est l’un des trois salons qui bordent l’hémicycle. » (Lilian)

« Au sous-sol, un énorme tombeau du martyr juif en forme d’étoile de David avec une fausse flamme au centre, s’étend au milieu de la crypte. Cette tombe regroupe les cendres des Juifs issues des crématoires et des fosses communes des camps d’extermination. » (Léo)
« C’est un lieu de recueillement pour les Juifs et en mémoire des 5 millions de morts. »
« Quand nous sommes rentrés dans le mémorial de la Shoah, j’ai vu de grands murs avec des milliers de noms inscrits dessus : cela m’a intrigué au départ. » (Cassandra)
« On a vu des vidéos des jeunesses hitlériennes : des adolescents d’à peine 15-17 ans qui étaient déjà considérés comme des soldats prêts à combattre pour leur Fürher. Nous avons vu aussi l’histoire de grands sportifs durant les Jeux Olympiques de Berlin de 1936. L’un était cycliste résistant aux nazis : il s’appelait Albert Richter, « le champion qui a dit non ». Lors d’une photo offic22-copie-27ielle (voir image), alors qu’il recevait le prix de champion d’Allemagne, et alors que tout le monde fit le salut nazi, il laissa sa main droite sur sa jambe : il n’hésita pas à faire d’autres provocations contre le parti.
On nous a parlé aussi de Jesse Owens, le premier noir américain à avoir gagné face à Hitler. Son concurrent qui était allemand est devenu son ami. Hitler n’a pas du apprécié qu’un homme qui ne correspondant pas à son idéologie (blanc, grand blond aux yeux bleus) batte ces hommes parfaits aux yeux d’Hitler.
Alfred Nakache, un champion de natation, était d’origine algérienne. Il est connu sous le nom du « nageur d’Auschwitz », car c’est le seul à avoir commencé une carrière extraordinaire, à être parti en camp de concentration (il nageait dans les réservoirs d’eau pour les incendies en cachette) et réussi malgré tout à s’en sortir et à reprendre sa carrière de nageur. Avec tout ce qu’il a subi, son parcours est magnifique » (Cassandra)
« Toutes ces horreurs commises contre la communauté juive m’ont beaucoup choqué. Je me demande encore comment on a pu faire cela à des dizaines de milliers de personnes ». (Martin)
« J’ai trouvé le mur du Mémorial très prenant. Le personnel traite ce mur avec un immense respect et je trouve beau le fait qu’ils décident d’en refaire prochainement un pour y noter tous les noms effacés. Rangés par ordre alphabétique et par année, on peut découvrir plusieurs noms d’une même famille dont certains avec seulement un ou deux ans. » (Gabrielle)
« Le mur des noms m’a fait ressentir de la peine et du respect pour toutes ces victimes. Le fait de me retrouver face à ces 76000 noms m’a fait prendre conscience de l’ampleur du génocide des Juifs, de l’antisémitisme et de son horreur. » (Jade)
« J’ai trouvé cette sortie très utile, elle m’a permis de me cultiver ou d’enrichir mes connaissances sur ce que je ne savais pas, dans le cas contraire, de découvrir ce dont on avait parlé en classe. De visiter l’Assemblée Nationale, c’est exceptionnel. J’ai pu voir le siège de M. Destans, un des 5 députés de l’Eure, qui était venu au collège nous expliquer le réel métier de député. » (Cassandra)

Commentaires fermés sur Dans les coulisses du pouvoir : l’Assemblée Nationale !

Les commentaires sont maintenant fermés .